Les conseils d'Aline Ways, notre chroniqueuse, coach en nutrition, qui entend bien, grâce à ça, vous éviter plus de travail pour retrouver la forme début 2016!


C’est la saison des délices, des gueuletons, des repas de fête, rarement légers et diététiques… Les kilos s’accumulent vite, et entraînent la nécessité, dès la nouvelle année entamée, de devoir prendre (et tenir) les fameuses bonnes résolutions !

En tâchant de ne pas trop dévier de ses bonnes habitudes, on a plus de chances de ne pas se mettre trop de pression en janvier. Car ce n’est pas un excès occasionnel qui fait qu’on empile les kilos mais plutôt des écarts devenus progressivement habituels, comme un dessert plus souvent, et encore un petit verre, par exemple, et au final, un sacré cumul de calories au quotidien sur une période qui commence déjà à la mi-décembre, avec les célébrations non-familiales qui précèdent les fêtes.


Les erreurs à ne pas commettre

Voici quelques exemples d’erreurs fréquemment commises en cette saison qui peuvent conduire à une prise de poids, et quelques conseils pour les éviter :

  • Arriver à une fête affamé : c’est facile de se goinfrer de petits fours, chips et cacahuètes en attendant le "vrai" repas, surtout si l’on boit de l’alcool à jeun. Une à deux heures avant, songez à un en-cas sain comme une pomme avec un morceau de fromage à pâte dure, ou une petite poignée d’oléagineux.

  • Faire l’impasse sur le sport : ce n’est pas le moment de se relâcher, au contraire ! On ne sèche pas les cours habituels, et l’on tâche de faire quelques marches digestives, de sortir les enfants dans la nature, ou de se garer loin pour compenser le surplus calorique.

  • Commencer les excès très tôt dans la période de fêtes. Pour cela, faire le tri entre les occasions dites "spéciales" et celles qui ne vous tiennent pas tant à cœur. Soyez sélectifs, surtout qualitativement, pour que vos excès en vaillent la peine…

  • Acheter trop de nourriture : surtout les pralines et autres aliments de grignotage. Restez-en à l’essentiel et évitez les grosses bonbonnières.

  • Grignoter des « crasses » bon marché : du bon fromage, des fruits de mer, des noix et du chocolat de qualité procurent beaucoup de plaisirs gourmands. Les crackers et les chips beaucoup moins…Savourez plutôt la dégustation de bonnes choses, sachant que c’est bien plus occasionnel.

  • Manger tout ce qui est proposé : la prochaine fois que vous vous rendez à une fête, soyez attentif au comportement alimentaire des personnes minces : souvent, ces personnes sont sélectives en nourriture. Si un plateau de petits fours passe devant vous, demandez-vous si vous en avez vraiment envie. Ça vous aidera à garder le contrôle.

  • Boire trop d’alcool: les fêtes ne sont pas un prétexte pour oublier vos limites. Alternez avec des journées sans alcool, buvez beaucoup d’eau, et évitez les calories vides dans les mix de cocktails (préférez vos alcools purs), les jus et les softs.

  • Prolonger Noël jusqu’en janvier : à partir du 2, il est temps d’arrêter les menus de fête, car oui, les fêtes sont terminées ! Sinon en février ce sera la bouée bien installée pour tout le reste de l’année…

  • Développer une attitude "tout ou rien" face à l’alimentation : au lieu de se donner carte blanche pendant toute la durée des fêtes, tentez une approche équilibrée. Profitez des bonnes choses en modérant les quantités tout en compensant avec des repas légers, riches en légumes dès que c’est possible. Profitez de cette saison pour bouger plus et vous serez sur la bonne voie pour une année 2016 en pleine forme !