Si l'on a du mal à trouver le sommeil à cause de cette chaleur, c'est notamment à cause d'une sensation d'inconfort : on transpire, les draps collent, on se retourne, on a encore plus chaud et on s'énerve et on chauffe encore. Résultat : des petites nuits fractionnées pendants lesquelles on n'alternera pas naturellement les cycles de sommeil et surtout les phases de sommeil profond, les plus réparatrices, ne seront pas au rendez-vous. Alors que lorsque la température est douce, la production de mélatonine est davantage activée : c'est cette hormone qui aide à l'endormissement.

Rafraîchir son lit ou sa chambre ?

On peut rafraîchir son lit en l’humidifiant avec un brumisateur avant d’aller se coucher. Non seulement cela refroidit le lit mais en s'évaporant, l'humidité rafraîchira aussi toute la chambre. On peut également opter pour la bouillotte caoutchouc, remplie non pas d’eau chaude mais d’eau froide ou placée au préalable dans le congélateur. On la garde près de soi pour refroidir son corps et rester au frais. La technique des bouteilles d’eau froide enveloppées dans un tissu fonctionne également. Le but est de faire baisser la température du corps, afin de trouver le sommeil plus facilement. Cela marche aussi avec les doudous des enfants !

On laisse tomber la couette mais on opte pour un drap de coton : aux petites heures, le corps endormi pourrait avoir froid. Mais on peut également humidifier toute la pièce à l’aide d’un brumisateur, ou encore placer un linge mouillé dans la pièce. Une technique de grand-mère qui a fait ses preuves, surtout dans les petits espaces. Un linge mouillé devant un ventilateur donne des résultats étonnants de fraîcheur. Enfin pour les plus aventureux, on peut aussi placer son oreiller dans le congélateur, mis au préalable dans un sac en plastique.

Nudité ou cotonnade ?

On choisit des draps en matière naturelle, par exemple des draps en coton qui permettent de faire circuler l’air et qui collent moins au corps. Et ensuite vient la grande question : dormir nu ou garder son pyjama ? Il y a débat ! Certains spécialistes conseillent de porter plutôt une tenue légère en fibre naturelle qui absorbera directement la sueur du corps mais si vous préférez dormir sans rien, aucune contre-indication !

Mais voici une astuce dans tous les cas : mieux vaut se mettre sur le côté et non sur le dos ou le ventre. Ainsi, une surface moins importante est en contact avec le lit et davantage de peau est à l'air libre

Douche tiède ou froide ?

En fait, pour trouver le sommeil, le corps doit baisser sa température corporelle de 0,5 degré Celsius, une douche tiède y contribue sans choc avant de se mettre au lit. Même si c’est tentant, il est déconseillé de prendre une douche glacée, au risque de faire trop travailler son corps qui luttera pour stabiliser la température corporelle à 37°C.

Un petit conseil, ne pas se sécher complètement avant de se glisser dans les draps pour rester au frais plus longtemps.

Boire tiède ou glacé avant d'aller au lit ?

Un chercheur de l’université de Sydney préconise même de boire une boisson tiède avant d’aller dormir, par exemple une tisane tiède ou un verre de lait tiède, qui va réguler la température du corps. De plus, le lait contient du tryptophane, qui favorise l’endormissement.

Câlins ou pas ?

Faire l'amour avant de dormir quand il fait chaud, aide-t-il à l'endormissement ? En aidant à la production de sérotonine, l'hormone du bonheur, cela peut effectivement aider à se mettre dans le bon mood pour trouver le chemin vers les bras de Morphée. Mais cela profitera davantage aux hommes qu'aux femmes, explique la sexologue Marie Tapernoux.

Et le ventilateur ?

Evidemment, il aide à faire baisser la sensation étouffante d'une chambre. Mais le ventilo fait du bruit et peut aussi vite provoquer des maux de gorge, des sinusites, des maux de tête qui ne favorisent pas l'endormissement. Alors gardez les portes ouvertes pour essayer de capter le moindre petit courant d'air.