"L’estime de soi", se construit toute la vie, et c’est dans l’enfance qu’elle établit ses bases les plus durables et les plus solides. Les fêtes, en tant que rassemblement familial sont de bons moments pour étayer et renforcer les cinq piliers (sentiments) la constituant. La dernière chronique de l'année de Nathalie Vancrayenest, coach scolaire et parentale.


Le sentiment d’appartenance

Certainement, le sentiment le plus facile à développer durant les fêtes de fin d’année.

Le sentiment d’appartenance se développe chaque fois que l’enfant est en relation avec d’autres : parents, grands-parents, cousins, cousines, oncles, tantes mais aussi copains.

Alors, profitons-en pour donner un contexte familial et social à nos enfants, celui-ci les relie à leurs racines, leur culture, leur filiation et leur permet de construire un sentiment de stabilité nécessaire à la construction de leur estime personnelle.


Développer le sentiment d’appartenance

Les fêtes sont l’occasion de voir les membres de la famille élargie, ceux qui viennent de loin, ceux que l’on ne voit pas souvent. C’est l’occasion de trouver sa place dans la famille.

C’est le bon moment pour construire un arbre généalogique « géant » : un mur, un rouleau de papier Kraft, quelques feutres, l’esprit créatif des plus jeunes et l’enthousiasme de tous feront des merveilles.

L’arbre généalogique permettra à l’enfant, à l’adolescent de se situer dans sa famille et de rendre sa filiation concrète.

Profitez de la présence des uns et des autres pour faire un maximum de photos, cela enrichira de souvenirs les albums photos, permettra aux enfants de situer les membres de la famille, une fois les fêtes passées.

C’est un temps pour laisser « les anciens » parler de leur époque, de l’histoire familiale. Comprendre le passé dont nous sommes issus est indispensable pour se forger un avenir et les enfants adorent écouter les grands-parents parler de leurs parents quand eux aussi étaient petits (surtout quand il s’agit de bêtises).

Profitez aussi des vacances pour prendre le temps de jouer, rire, parler, vivre avec eux et non à côté d’eux. De rencontrer vos amis, une maison accueillante et ouverte aidera votre enfant à élargir son réseau de relation


Le sentiment de compétence

Le sentiment de compétence se développe à partir des réussites, des succès de l’enfant et cela, dès la naissance.

Pour améliorer le sentiment de compétence des enfants, vous pouvez fabriquer des cadeaux maison, une décoration personnalisée. Les remerciements, les félicitations les rendront visibles et fières de leurs œuvres.


Le sentiment de sécurité

Les fêtes sont des moments de rituels sécurisants et structurant le temps qui permettent aux enfants de mettre des repères dans l’année.

Les fêtes nous sortent de notre routine pour nous plonger dans un monde « féerique et magique ». Les parents veilleront à raconter aux plus jeunes rassurés par les routines, comment se dérouleront les fêtes.

Quand je pense « sentiment de sécurité » durant les fêtes, je pense surtout aux bisous obligatoires ! Ne contraignez pas vos enfants à ce geste de sympathie. Si l’enfant se soumet, il en déduira que ses émotions et ressentis ne sont pas légitimes, que lui n’a pas le droit au respect ! Mettez-vous à son niveau, lorsque vous rencontrez quelqu’un pour la première fois, votre premier réflexe est de tendre la main pas la joue !

Aidez votre enfant à être visible et à acquérir un comportement social, présentez-le personnellement aux différentes personnes et cela dès son plus jeune âge. Pas simplement « Voilà notre fils, notre fille » Non, des vraies présentations « Oncle Jean, je te présente Léon/ Amandine. Léon /Amandine, je te présente oncle Jean, le frère de grand-Papa ».

Restez attentif aux besoins vitaux des enfants : pas de gavage, ne forcez pas les enfants à manger, respectez le sommeil des petits et leurs habitudes : doudou, histoire, pyjama….


Le sentiment d’identité

Une famille est composée d’individus à l’identité distincte, évitons les comparaisons entre enfants, elles introduisent souvent des jugements. Les enfants sont uniques pas besoin de les classer ! Utilisez le temps des fêtes pour faire des compliments, ils sont aussi précieux que les cadeaux et font du bien à l’estime de soi. Le compliment est positif, honnête, sincère et réaliste.


Le sentiment d’avoir des buts des responsabilités

Ce sentiment nourrit « l’estime de soi » des enfants chaque fois qu’ils prennent conscience qu’ils sont capables d’atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés (à chacun sa mesure évidemment).

En intégrant les idées de l’enfant, de l’adolescent dans les préparatifs des festivités : menu, décoration de table... Vous leur offrez la possibilité de collaborer en cuisine, à la décoration, au service, ainsi les enfants et adolescents transforment leurs compétences et habilités en succès.


Et puisque le bonheur en soi favorise l’estime de soi, faites la fête et soyez heureux ! Joyeux Noël et bonne année 2017.

Les nouveautés 2017 - Grandir en confiance