Love & Sex

De tous les Européens, ce sont les Belges qui semblent être les moins romantiques. C'est ce qui ressort d'une enquête auprès de 65 000 personnes.


La Saint-Valentin est derrière nous, elle a été l'occasion d'aller regarder de plus près du côté du romantisme européen. C'est GoEuro, une plate-forme de comparaison en ligne des trajets en avion, en train et en bus entre les villes et villages d’Europe qui s'est lancé dans une enquête sur le sujet : 65 000 personnes de 9 pays différents ont ainsi été interrogées, en collaboration avec le site de rencontres Lovoo.

Il ressort de l’enquête que les Belges sont, de prime abord, très froids lorsqu’on parle d’amour. Au premier rendez-vous, les hommes comme les femmes restent très sobres et abandonnent définitivement les clichés, comme les fleurs par exemple. De tous les Européens, les Belges sont de loin les moins nombreux (6 % des hommes et des femmes) à trouver important d’apporter une petit bouquet lors d’une première rencontre.


La courtoisie ? Bof...

Oubliez les « Comme tu es belle ! » : les femmes belges ne semblent pas particulièrement tenir aux compliments. Seule une Belge sur quatre s’attend à recevoir un compliment lors du premier rendez-vous. Même la courtoisie ne se retrouve pas directement dans les prérequis. Seuls 16 % des hommes belges trouvent logique de tenir la porte lors de la première rencontre (contre 20 % des femmes). A cette occasion, seule une femme sur dix espère que ce soit monsieur qui paie l’addition du premier dîner en tête-à-tête. Enfin, tant les hommes (18 %) que les femmes (11 %) sont d’avis qu’un baiser ne doit pas nécessairement être échangé à la fin du premier rendez-vous.


Des Britanniques plutôt « chauds »

Et qu’en est-il du reste de l’Europe ? Les Britanniques sont clairement les plus romantiques des Européens. De vrais gentlemen qui trouvent important d’offrir un bouquet de fleurs lors d’une première rencontre (21 %) et de payer le dîner (58 %). 38 % des hommes et 30 % des femmes s’attendent par ailleurs à un baiser. Même chose pour les tourtereaux espagnols. Les Françaises s’attendent majoritairement à recevoir des compliments au premier rendez-vous (61 %) mais préfèrent payer leur part au restaurant.


Les rencontres qui matchent

Sur base des résultats de l’enquête, GoEuro s'est amusé à définir quels étaient les « matches » idéaux entre populations. Hommes belges, cherchez la Britannique ou l'Italienne dans votre voisinage. A l’inverse, les femmes belges s’entendront le mieux avec les Autrichiens.