Une nouvelle étude révèle qu'avoir des enfants n'aurait pas d'influence majeure sur la qualité de la vie intime.

Selon une nouvelle étude allemande*, la satisfaction sexuelle serait au top lors de la première année d’une relation, suivie par un déclin régulier. Pour arriver à ce constat les chercheurs de l'Université Ludwig Maximilian de Munich ont interrogé 3.000 personnes âgées entre 25 et 41 ans sur la fréquence et la qualité de leurs rapports. Selon les résultats obtenus, après 12 mois, les couples seraient moins satisfaits de leur vie intime.

Mais quelle en est la cause ?

Étonnamment, l’existence des enfants ne semble pas avoir beaucoup d’impact sur la qualité de l’activité sexuelle. "Nous ne trouvons pas que les enfants jouent un rôle majeur dans la satisfaction sexuelle du couple, ce qui est remarquable quand la recherche a montré que la fréquence sexuelle est fortement influencée par l'existence et l'âge des enfants", a déclaré Claudia Schmiedeberg, l'une des auteurs de l’étude.

En revanche, les disputes et autres mésententes seraient la source du problème. Il y aurait même une corrélation entre l’augmentation des crises conjugales et la diminution des rapports sexuels.

D'après les auteurs, des recherches complémentaires sont nécessaires pour comprendre en profondeur les raisons pour lesquelles la satisfaction sexuelle varie en fonction de la durée de la relation.

* parue dans la publication Archives of Sexual Behavior.