Cette étude, menée par des chercheurs de l'université anglaise de Bath, a cherché un lien possible entre la prise du petit déjeuner, le poids et la santé. Elle s'appuie sur des recherches précédentes réalisées dans le cadre de l'initiative "Bath Breakfast Project".

Pour ce faire, 23 participants à l'étude, âgés de 21 à 60 ans, ont été divisés en deux groupes. Les membres du premier prenaient leur petit déjeuner alors que ceux du second devaient jeûner.

Les scientifiques ont demandé aux membres du premier groupe de consommer au moins 700 calories avant 11h, chaque matin pendant six semaines. Les sujets pouvaient choisir ce qu'ils désiraient manger, mais ils devaient consommer la première moitié des 700 calories dans les deux heures suivant leur réveil.

Le second groupe ne pouvait consommer que de l'eau du lever jusqu'à midi.

Il ressort des conclusions qu'au cours de la journée, les participants des deux groupes consommaient au final le même nombre de calories. Les personnes qui jeûnaient compensaient leur manque de calories matinales en mangeant plus au cours de la journée, alors que le groupe qui petit-déjeunait mangeait moins le reste de la journée. Les chercheurs ont surtout noté que les participants qui prenaient leur petit déjeuner participaient à un plus grand nombre d'activités physiques le matin.

Comme l'augmentation de l'exercice physique est un facteur clé d'amélioration de la santé, les chercheurs pensent que leurs résultats pourraient jouer un rôle important en encourageant les personnes sédentaires à plus d'activité.

L'auteur principal de l'étude, le docteur Enhad Chowdhury, souligne qu'"il est important de garder à l'esprit que chaque corps répond différemment au petit déjeuner, et que tous les petits déjeuners ne sont pas égaux. Les effets de céréales sucrées sont susceptibles d'être très différents par rapport à un petit-déjeuner hyper-protéiné".

Comme les participants à l'étude pouvaient choisir la composition du premier repas de la journée, les scientifiques vont désormais s'intéresser aux effets des différents types de petits déjeuners, en vue de proposer des conseils ciblés sur le type d'aliments à privilégier le matin.