Alors que les beaux jours sont arrivés, voilà de quoi vous donner du courage pour procéder au traditionnel nettoyage de printemps.

Traditionnellement, au retour des beaux jours, les Belges se mettent au nettoyage : les placards sont vidés, les vêtements, livres et CD sont triés. On fait de la place pour ce qu’on veut conserver et on jette ce dont on n’a plus besoin. La tâche est longue, fatigante et parfois démoralisante. Pourtant, faire le ménage a des bienfaits - parfois insoupçonnés- sur la santé mentale et physique. Voilà de quoi vous redonner du courage pour procéder au traditionnel nettoyage de printemps.

1. Astiquer est un parfait antistress

De nombreuses personnes affirment que faire le ménage les apaise. Ce n’est pas qu’une impression. Une étude britannique prouve que 20 minutes de ménage par jour permettent de diminuer le stress et les troubles de l’humeur. L’une des raisons : lorsqu’on s’active, le cerveau libère des endorphines, les hormones du bien-être. Procéder à un grand nettoyage procure un sentiment de satisfaction pendant et après le travail accompli.

2. Le ménage permet de se sentir bien chez soi

Vivre dans une habitation lumineuse, ordonnée et qui sent bon est bien plus agréable que de passer ses journées dans un taudis. La vision des objets qui s’accumulent, de la poussière qui s’amoncelle sur les meubles et de la vaisselle sale qui traîne dans l’évier génère de la frustration et du découragement.

De même, dans une habitation organisée et propre, il est plus simple de trouver les choses que vous cherchez. Ce qui facilite la vie et évite une perte de temps et d’énergie inutiles.

3. Nettoyer stimule la concentration et la mémoire

Lors du ménage, le cerveau est constamment sollicité : il s’agit de planifier les tâches, procéder par étapes, établir les priorités, organiser le rangement. Autant de moyens d’accroître la concentration. La mémoire est également stimulée : à chaque objet déplacé et nettoyé, des souvenirs surgissent.

4. Faire le ménage est bon pour la ligne

Nettoyer sa maison de haut en bas, c’est du sport. Ainsi, 30 minutes d’aspirateur font dépenser 150 calories à l’organisme, une heure de repassage ou une demi-heure de serpillière, ce sont 130 calories brûlées… soit l’équivalent d’une demi-heure de marche modérée. Ajouter à cela les étirements, flexions et extensions que certains recoins et étagères imposent. Oui, en faisant du ménage vous allez affiner votre silhouette et améliorer votre souplesse.

5. Un bénéfice pour l’âme

"Un environnement désordonné crée une impression de perte de contrôle sur son habitat et, par extension, sur sa vie. Faire le ménage et se départir des objets inutiles, cela permet d’épurer l’un et l’autre" , indique le site d’information canadien Le Bel Age . "Par exemple, se défaire d’objets anciens signifie qu’on est prêt à laisser aller le passé pour mettre le cap sur l’avenir et envisager autre chose. Cela permet de lâcher prise sur ce qui n’a plus de sens dans notre vie et d’aller à l’essentiel. On se sent alors immanquablement plus léger. Un truc si on a du mal à se départir de certains souvenirs : les photographier avant de s’en défaire. Ainsi, on pourra les revoir quand le cœur nous en dira."