A l’approche de la Saint-Valentin, les enquêtes pullulent sur la toile. Cette fois, c’est le site de découvertes sociales Twoo.com qui s’est penché sur les relations entre deux personnes. Cliché ou réalité, il s’est intéressé au célèbre adage “les opposés s’attirent”. Et pour choisir un panel de “cobayes”, rien de tel qu’une base de donnée de 33 000 membres actifs.

Twoo a donc analysé qui, sur son site, est attiré par qui. Résultat: huit personnes spontanées ou réservées sur dix craquent généralement pour leur “clône” de caractère. Et six introvertis ou extravertis sur 10 cherchent leur semblable. Même constat pour les grands romantiques et les personnes plus terre à terre.

Chercherions-nous donc à tomber amoureux de notre miroir? Certainement pas, car lorsqu’il s’agit des traits physiques, nous sommes sans doute moins sélectifs. «Dans ce cas, dire que les opposés s’attirent est une véritable lapalissade. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 83% des profils en phase sont ceux de personnes qui sont physiquement différentes, 74% des utilisateurs sont séduits par des yeux d’une couleur différente de la leur et 71% par des cheveux d’une couleur différente », explique Lien Louwagie, Community Director chez Twoo. Alors, que préfèrent les femmes? Des hommes plus petits? C’est le cas pour une sur cinq. Quant à ses messieurs, ils veulent rester plus grands que leur compagne, mais là, c’est sans doute lié à une question de fierté masculine.