Aujourd'hui, c'est la journée internationale du sommeil. L'occasion de se pencher sur le sommeil des Belges... qui n'est pas fameux en ce moment. (Attention, en lisant cet article, vous allez bailler)


Une personne sur trois souffre d'un sommeil non-récupérateur d'après une étude toute récente de la B.A.A.S. (Belgian Association fo Sleep Research and Sleep Médicine). Un chiffre qui inquiète les médecins spécialistes du sommeil.

Et ce n'est pas fini, le stress et les insomnies gagnent les Belges. C'est ce qui ressort d'une étude indépendante menée à la demande de New Pharma (pharmacie en ligne) : l’année 2014 et ce début 2015 en particulier montrent une recrudescence inédite en termes de recherches d’informations et de solutions en ligne contre le stress et l’insomnie.

Les requêtes liées à ces problèmes ont fortement augmenté ces derniers mois, jusqu'à atteindre des pics record en 5 ans. La recherche « anti-stress » a connu, à elle seule, une augmentation de 70% en 2014 en comparaison à 2013 !

« Le stress constitue l’une des principales causes de troubles du sommeil alors que le manque de repos est un des principaux facteurs de stress », explique le Docteur Michel Ossemann, Chef du service de neurologie aux Cliniques Universitaires UCL Mont-Godinne. « Au vu des statistiques éloquentes, ce cercle vicieux semble prendre d’autant plus d’ampleur en ces temps difficiles et oblige nos concitoyens à faire appel les uns aux autres de manière croissante, entre autres sur Internet, pour se confier, s’informer et trouver des solutions. »


Les mots clés les plus cherchés : stress, sommeil et insomnie

Les produits liés au stress et aux troubles du sommeil, principalement les compléments alimentaires, les remèdes issus de la médecine naturelle ainsi que les médicaments sans prescription, remportent également un énorme succès. Les compléments alimentaires sont les plus populaires et ceux qui montrent la plus grande croissance (+160% pour les compléments contre le stress et +100% pour ceux favorisant le sommeil). Un de ces complexes à base de magnésium constitue même un des bestsellers de Newpharma (4ème place en 2014). La médecine naturelle et les médicaments sans prescription sont également en forte hausse.

Les mots-clés tels que 'stress', 'sommeil' ou 'insomnie' ont atteint un pic sur Internet en 5 ans entre fin 2014 et début 2015.

Et pourtant, les connaissances sur le sommeil sont loin d'être totales. Bien dormir, par exemple ne veut pas nécessairement dire longtemps. Le docteur Ossmann le confirme : "Il est faux de penser qu'il faut 8 heures pour bien dormir. C'est un chiffre statistique". Certains ont besoin de beaucoup de sommeil, d'autres moins : ils n'ont pas les mêmes cycles.

Outre cette quête croissante de savoir et d’échanges, les Belges recherchent également des solutions. Les ventes de Newpharma quant aux produits relatifs au stress et au sommeil ont ainsi connu une augmentation significative de 100% en 2014 comparé à l’année précédente, alors que l’augmentation moyenne de l’ensemble de ses commandes n’est ‘que’ de 30% sur la même période.