En collaboration avec le coach sportif David Germeau, nous vous proposons durant 10 semaines de suivre ses conseils et d'évaluer progressivement votre niveau de mieux-être. Vous en êtes ? Explications !


David Germeau en est sûr et certain : le mieux-être passe par une remise en forme globale. Si on veut perdre quelques kilos, on adaptera nécessairement ses habitudes alimentaires mais il faut également repenser toute son hygiène de vie. Et tout commence par l'énergie. « Il faut que le corps ait de l'énergie pour nous accompagner dans nos volontés »

Le problème, c'est que de nos jours, on n'a pas beaucoup de temps et on veut tout, tout de suite ! Ajoutons à cela que tout adulte vit avec un niveau de stress important qui mine notre énergie et on se retrouve face à... des murs que l'on n'arrive plus à franchir. Et le découragement qui s'ensuit nous tire vers le bas ou vers la négation de nos propres désirs.

Ce faisant, faire un effort pour maigrir se solde par un échec, se mettre au sport devient une Arlésienne, mettre en place une « routine » bien-être quotidienne relève de l'impossible. Même se sentir bien avec nos proches devient un problème...


LA METHODE DE DAVID GERMEAU

© DR

Comment faire pour mettre en place un cercle vertueux ? On en a parlé à David Germeau, coach sportif dont la méthode est axée sur la prise en compte du détail et de la psychologie humaine (www.inshapetogrow.com). « Je n'appartiens certainement pas au domaine du médical, ni même du para-médical, je viens plutôt en soutien. Découragement, stress, maux chroniques, etc. Il y a même des personnes qui viennent me voir alors qu'elles font régulièrement du sport. Sauf qu'elles ont un problème, elles n'arrivent pas à franchir un cap ou alors ne parviennent pas à leurs objectifs qui peuvent être autre que sportifs. C'est là que j'entre en jeu. A mon sens, ce qui est le plus important, c'est de se comprendre »

Cet adepte du sport, qui a fait des études d'éducation physique en Belgique avant de s'envoler vers l'Australie pour parfaire ses connaissances en sciences du sport a mis en place une méthode. Qui, globalement va aider la personne à décrypter sa physiologie mais aussi sa psychologie. « La clé de la réussite, c'est d'établir clairement un objectif suffisamment fort pour vaincre les obstacles qui jalonnent le chemin », explique David.

Et ils sont nombreux ces obstacles : au plus on est en situation de stress, au plus le moindre événement nous bouleverse et nous empêche d'agir en bien; et puis, notre motivation peut être fluctuante : un matin, on se lève et on « n'a pas envie »... « J'agis avec la personne sur ces facteurs-là aussi. On met en place une routine, on fait un plan d'exercices accessibles à la condition physique de départ et surtout, auparavant, on a fait un gros bilan »

Agir sur tous les types de stress. Pour ce faire, David Germeau part du principe qu'il existe 5 stress qui bouleverse le bon fonctionnement du corps et de l'esprit. Le stress physique, bio-chimique, électro-magnétique, thermique et chimique.

Ainsi, si on ne boit pas assez, notre corps est en état de stress, si on vit dans un endroit mal aéré, trop chaud, également, si on est trop sédentaire, que l'on ne bouge jamais aussi, etc. Et c'est l'addition de ces petits stress qui provoquent une réaction corporelle et psychologique en chaîne.

L'objectif : trouver l'équilibre bien sûr pour que les choses se mettent en place plus facilement. « J'avais une cliente qui travaillait dans le métro. Son lieu de travail n'avait pas de fenêtre, elle mangeait sur place et ne sortait que le soir. Là, elle faisait du sport. Et pourtant, elle se sentait de plus en plus épuisée, prenait du poids. Bref, elle se sentait mal. Après un bilan approfondi, j'ai commencé par lui dire de sortir le midi pour prendre l'air, d'arrêter de faire du sport intensif le soir en salle. En fait, son corps épuisé tentait de la ralentir par tout les moyens. Ce dont elle avait besoin c'est de respirer, de s'aérer et de se reposer pour recharger les batteries. Ensuite, elle a pu reprendre une activité sportive, différente mais bien présente, comme elle le souhaitait ».

Avec l'aide de David Germeau, dès ce mercredi, nous vous proposons un challenge durant 10 semaines.

Chaque semaine, David Germeau traitera un thème important pour notre mieux-être et nous expliquera comment aborder efficacement le sujet et l'intégrer dans notre vie.

Aujourd'hui, il vous aide à faire une auto-évaluation. Que vous referez avant Noël, en fin de challenge ! Vous verrez ainsi le chemin parcouru.

Vous en êtes ? Suivez-nous ici pour l'auto-éval ! Et ne manquez pas notre « chat » en direct avec David Germeau le vendredi 15 octobre à midi.