Une nouvelle étude met en corrélation les résultats déjà obtenus, le tout pour aider les hommes complexés à relativiser.

C'est un peu LA question existentielle que se posent certains mâles. Combien doit-il mesurer pour être considéré comme normal? Selon une nouvelle analyse, publiée dans la revue d'urologie spécialisée, le BJU International, on peut dresser un aperçu pour la longueur et la circonférence du pénis. Une sorte de base pour les mensurations de l'homme moderne...

Le complexe de la taille

Ils sont tout de même nombreux, les hommes inquiets par la taille de leur sexe. C'est un problème récurent avec la multitude de films pornographiques qui présentent un organe surdimensionné, complètement au-dessus de la réalité. Ce nouveau travail réalisé par des scientifiques britanniques se positionne du coup comme une base psychologique. Il s'agit de conseiller ces personnes complexées ou encore d'aider à comprendre l'échec du préservatif.

En octobre 2011, l'Académie française de chirurgie s'inquiétait d'ailleurs du phénomène. Les médecins s'alarmaient du nombre d'opérations superflues et prévenaient: "c'est non dénué de risques". "Le sentiment d'avoir un pénis de taille insuffisante est pour l'homme source d'anxiété ou de souffrance psychologique", soulignait l'institution.

Et voici les chiffres...

Le psychiatre David Veale et ses collègues du Kings College de Londres ont donc repris et confronté des données existantes sur la question. Ils ont ensuite créé un schéma graphique selon certains critères, comme l'âge (au-dessus de 17 ans) ou le type (en majorité caucasien). Ainsi, on relève plus de 15 500 mesures de pénis au repos et en érection. Au final, les scientifiques ont dressé un diagramme semblable à celui qui évalue les courbes de croissance des enfants.

La moyenne est donc établie d'après ce graphique: au repos, le pénis mesure en moyenne entre 9,16 cm et 13,24 cm si on l'étire. En érection, la longueur moyenne est de 13,12 cm. Côté circonférence, elle passe de 9,31 cm au repos à 11,66 cm en érection. Les chercheurs ont d'ailleurs relevé un faible rapport entre la longueur en érection et la taille de l'homme en question. "Ces graphiques aideront les médecins à rassurer la grande majorité des hommes que la taille de leur pénis est dans la fourchette normale", explique le Dr Veale à l'Agence France presse. En réalité, le problème de la taille ne toucherait que 2,28% de la population masculine.

Par contre, cette enquête n'apportera aucune conclusion sur la corrélation entre la taille du sexe et l'origine culturelle. La majorité des hommes « analysés » sont en effet issus d'Europe ou du Moyen-Orient. Selon les chercheurs eux-mêmes, leurs résultats peuvent aussi être quelque peu faussés. Évidemment, ceux qui se sont portés volontaires pour les mesures sont peut-être plus confiants sur la taille de leurs attributs que les autres, qui préfèrent rester discrets. Cependant, cette étude a le mérite d'être la première à combiner toutes les données existantes à propos de cette question existentielle.