Bien-être

Selon des scientifiques, le vélo elliptique est la meilleure alternative au vélo de salle qui compresse le périnée.

Le vélo en salle, c'est à la mode. Il muscle, on peut le régler, et se pratique par tous les temps. Sauf qu'il présente un énorme défaut s'il est mal utilisé: il peut nuire à votre sexualité! Sa pratique intensive est effectivement mauvaise pour le périnée chez l'homme, mais aussi chez la femme. Comme le rappelle le Figaro, plusieurs chercheurs d'universités américaines avaient démontré, il y a trois ans, que « la position basse des mains sur le guidon, relativement à la hauteur de la selle, s'accompagne d'une augmentation de la pression de la selle sur le périnée et d'une réduction des sensations au niveau des structures du plancher pelvien ».

Ce travail a donc permis de comprendre combien la position du guidon est importante. Du côté des hommes, il est même recommandé d'opter pour des selles à nez raccourci ou des selles fendues pour diminuer la pression sur le périnée, et donc la compression nerveuse du pénis.

Une alternative: le vélo elliptique

Des chercheurs ont présenté il y a peu une étude qui vante les mérites du vélo elliptique. Destiné à faire travailler l'ensemble des muscles du corps en douceur, il se présente comme l'alternative parfaite. Il stimule la marche par deux grandes pédales rattachées à deux poignées qui bougent d'avant en arrière. Lors du congrès annuel de la société internationale d'étude sur la sexualité féminine, les sexologues américains ont expliqué combien cet instrument de musculation avait amélioré les relations sexuelles de neuf femmes qui souffraient de compression du périnée, suite à une pratique trop régulière du vélo en salle.