Bien-être Le  CEB a débuté ce lundi. Certains enfants auront l'impression de ne pas avoir réussi la première épreuve. Une spécialiste en psychologie éducative nous explique comment doivent réagir les parents. 


Les élèves de sixième primaire commencent ce lundi les épreuves du CEB (Certificat d'Etudes de Base). Après la première épreuve, certains enfants seront déçus, ils auront l'impression d'être passés à côté, au point de se dévaloriser. 

Les parents doivent alors parler aux enfants. " Ils doivent les rassurer, en leur expliquant qu'ils se sont bien préparés. Ils peuvent leur demander ce qu'ils pourraient mieux faire pour l'épreuve de demain, à quoi doivent-ils faire plus attention ?" indique Valentine Anciaux, psychoéductrice. Les parents peuvent proposer à leur fille ou leur fils de réaliser quelques exercices pour les épreuves suivantes. " Un petit moment suffit, ce n'est pas la peine de faire travailler l'enfant pendant six heures !". 

Cette journée de lundi est ensoleillée, idéale pour changer les idées de votre enfant. " L'enfant doit penser à autre chose. Une promenade est bienvenue. Ils peuvent également faire du sport en extérieur". Autre conseil, l'enfant doit se coucher tôt pour passer une bonne nuit, mais aussi bien manger. 

Face au stress et au doute de son enfant, la parole des parents doit être rassurante. " Ils doivent rappeler qu'il ou elle a réalisé de bonnes choses avant cette épreuve du CEB, qu'il est capable de beaucoup. Ils doivent convoquer de beaux souvenirs où leur enfant a fait preuve de courage". La parole compte, les gestes aussi. " Les parents ne doivent pas hésiter à montrer des marques d'affection, à prendre leur enfant dans leurs bras". 

Petit conseil de Valentine Anciaux: pendant leurs prochaines épreuves, les enfants doivent bien s'hydrater. " L'eau ralentit la respiration, l'enfant sera plus détendu. Il peut par exemple se munir d'une petite gourde et la déposer sur sa table d'examen".