Et s'il ne fallait faire qu'un exercice pour être en forme... ce serait celui-ci : le squat. Mais attention, il faut le faire correctement.


Quel que soit l’objectif que nous poursuivons, quel que soit la performance ou le bien-être que nous cherchons, celui-ci sera influencé par la façon dont nous bougeons. Vous voulez perdre du poids, vous adopterez une attitude et un comportement différent. Vous voulez gagner en confiance en vous, le changement se verra également dans la façon dont vous vous déplacez. Le corps est notre véhicule quotidien et, rodé, il nous permet d’avancer bien plus vite.

L’exercice que je vous propose aujourd’hui peut devenir un réel turbo physique et mental, une façon de mobiliser vos muscles, comme votre cerveau.

Cet exercice est le SQUAT ou flexion de jambes. C’est un exercice qui a en effet de nombreux bénéfices et peut probablement être considéré comme l’un des exercices le plus importants, de la santé, du dos au système digestif, de la perte de poids à la confiance en soi.

Un squat correctement effectué fait en effet intervenir les muscles des cuisses, des fessiers, des abdominaux et du dos. L’important est de comprendre que bien réalisé et introduit dans votre quotidien de manière régulière, il peut littéralement et physiquement changer votre vie.

Physiquement, le squat permet de renforcer les fessiers et les cuisses afin de vous donner d’avantage de stabilité. Ce sont de grands muscles et ils consomment donc beaucoup d’énergie, idéale dans un programme de perte de poids. Correctement effectué, il améliore le galbe des fesses, protège les genoux et prévient les chutes. Dans certaines versions, le squat aide à la digestion et est même la version la plus saine pour permettre un bon transit.

Psychologiquement, le squat impliquant les hanches, il est en relation directe avec notre capacité à avancer dans la vie. Renforçer les hanches naturellement nous permet de prendre confiance grâce à une bonne assise.

A l’inverse, l’incapacité à réaliser une flexion des jambes correcte sous-entend une peur d’avancer, de prendre appui en soi, et peut entraîner des douleurs aux genoux, une peur de tomber, un manque de souplesse générale.


Les points importants du squat

Le mouvement débute par une bascule du bassin vers l’arrière pour littéralement s’asseoir dans les hanches, les genoux restant à la verticale du gros orteil, en parfait alignement. C’est à la remontée que le mouvement prend toute son importance pour la force et la stabilité des fessiers et du dos. Le genou doit en effet impérativement rester en ligne avec les orteils et le dos doit rester en courbe naturelle.


En termes d’entraînement

Vous pourrez utiliser le squat avec l’aide de la respiration pour équilibrer votre système nerveux et améliorer votre souplesse : une série de 15 à 50 répétitions sur un tempo lent est idéale à pratiquer de 3 à 6x/semaine. L’objectif premier étant de permettre une flexion complète, assis sur les talons.

En adaptant l’amplitude du mouvement, vous pouvez travailler votre squat en augmentant la charge progressivement, idéalement placée devant vous comme si vous portiez une caisse. Rappelons que pour avoir un effet sur la perte de poids, le travail de renforcement doit être sufisament intense pour augmenter le métabolisme.

Enfin, pour un travail sur le galbe des fessiers, le squat est un exercice intéressant lorsqu’il est travaillé de manière tonique et explosive. Il nécessite une bonne connaissance du mouvement de base et une sangle abdominale active. Un manque de tonus des muscles profonds des abdominaux est en effet l’une des causes de l’aplatissement des fessiers.

La vidéo de cette semaine vous propose les différentes versions du squat et ses objectifs.

Plus d'infos bien-être et forme sur www.inshapetogrow.com