Love & Sex

Question « hautement cruciale » qui déchaîne les passions à peu près tous les trimestres: est-ce que la taille du pénis compte? Ne serait-ce pas plutôt la circonférence...

Ce mystère qui intrigue surtout les hommes, facilement complexés par cette partie de leur corps, serait-il enfin résolu? Selon une récente étude menée à Los Angeles, ce n'est pas la longueur du pénis qui compte, mais bien sa largeur... Très sérieuses, les recherches ont été présentées par une étudiante en biologie, Shannon Leung, lors du congrès de l'Association for Psychological Science à San Francisco. Si les tests n'ont pas été réalisés en « vrai » (quand même!), il a été demandé à 41 femmes d'observer et manipuler des pénis réalisés à l'imprimante 3D. Il y avait 33 modèles différents. Les testeuses devaient choisir lequel elles préféraient pour une aventure d'un soir ou bien une romance de longue durée.

Verdict: le pénis de 15 cm (la moyenne) faisait l'unanimité et les femmes ont choisi les plus larges lorsqu'il s'agissait d'un rapport sans lendemain. Visiblement, elles sont moins exigeantes pour les relations sérieuses."Elles ont préféré les modèles avec une plus grande circonférence (mais pas la longueur) pour les coups d'un soir", ont conclu les chercheurs. "Le vagin a de nombreuses terminaisons nerveuses sensibles à la pression et qui détectent la sensation d'étirement, et ces capteurs sont peut-être réglés pour détecter les variations de largeur du pénis", ont-ils expliqué. Trop de centimètres en longueur peuvent provoquer une douleur, et donc des difficultés d'atteindre le 7e ciel. Mais toujours selon cette étude, les femmes auraient tendance à surévaluer la taille du pénis de leur partenaire... 

Grands pieds, grand sexe?

Il existe des croyances bien ancrées. Si beaucoup d'hommes pensent que la taille de leur pénis est essentielle au plaisir qu'ils apporteront à leur partenaire, certains (et certaines) s'imaginent encore qu'en regardant les pieds, les mains ou même le nez, on peut évaluer la longueur du sexe. C'est un des mythes sexuels que relève le Daily Mail dans une liste hier. Bien entendu, rien ne prouve le lien entre toutes ces parties du corps...