Qu'est-ce qui nous fait monter au rideau ? Question fondamentale s'il en est. Plusieurs études ont déjà tenté de faire le point. L'une d'elle a même réalisé un top 10 des zones érogènes chez les hommes et chez les femmes.

Qu'en retenir ?

1. Les zones érogènes principales sont évidemment le clitoris et le vagin chez la femme et le gland et la verge chez l'homme.

Mais il y en a d'autres, plus subtiles et variables d'un individu à l'autre.

2. Une étude publiée dans la revue de neurosciences "Cortex" en 2013 a réalisé un classement des zones à stimuler pour chacun des sexes.

Chez les femmes, la bouche et les lèvres sont les parties du corps les plus érogènes recevant une note 7,9 sur 10. En deuxième position, on retrouve le haut de la nuque (7,5/10) suivie des mamelons et des seins (7,3). Viennent ensuite l'intérieur des cuisses (6,7), la nuque (6,2), les oreilles (5), le bas du dos (4,7). La lanterne rouge revient aux pieds qui n’ont reçu qu’un point sur dix.

Du côté des hommes, c’est également la bouche et les lèvres (7) qui occupent la première position des zones sensibles devant les testicules (6,5), l’intérieur des cuisses (5,8), le haut de la nuque (5,6) et les mamelons (4,8), le périnée (4,8), la nuque (4,5) et les oreilles (4,3).. Le bas du dos arrive en quatrième position avec la note médiocre de 2,8/10. Quant à l’avant-bras, il obtient un petit point.

Vous savez tout désormais, reste à tenter.