C'est bien connu, les chats sont de parfaits petits anti-stress...

La ronronthérapie, vous connaissez? C'est cette pratique prescrite par de nombreux thérapeutes pour apprendre à se détendre en compagnie d'un chat. Le ronronnement de ces petites boules de poils apporteraient calme et bien-être. C'est d'ailleurs pour cette raison que les bars à chats, concept asiatique à la base, commencent à s'implanter un peu partout (le premier du genre s'est d'ailleurs ouvert il y a peu à Saint-Gilles). Déjà très connue (et contestée) pour son service de taxis alternatifs, la société Uber a sauté sur ce créneau « tendresse ».

Après les Etats-Unis, Uber propose la livraison au bureau de chatons lors de la pause déjeuner (le jeudi entre 12 et 16h). Il suffit de télécharger l'appli, de cliquer sur la rubrique « Kitten » et de régler 35 euros pour 15 minutes de câlins.

Et si jamais, le travailleur craque et ne peut plus concevoir de se séparer du petit animal, il est possible de l'adopter. Quant aux fonds récoltés par cette action, ils sont directement distribués aux refuges d'où viennent ces chats.