La vie peut être compliquée lorsque deux personnes ne partagent pas les mêmes valeurs. Mais certains sont prêts à faire des efforts pour leur partenaire.

Aujourd'hui, c'est le « Vegan Day », la journée internationale du végétalisme. Il s'agit d'un choix de vie de plus en plus fréquent dans notre société, basé sur le refus d'exploiter, de faire souffrir ou de tuer les animaux. Outre le fait de ne pas manger de viande, le végane exclut également la consommation de produits laitiers, d'oeufs, de miel, etc. Aussi, il ne porte pas de vêtements en cuir animal, en fourrure, en laine, en soie, n'utilise pas de cire d'abeilles, de cosmétiques et médicaments testés sur des animaux ou contenant des substances animales. Bref, des valeurs souvent difficilement conciliables lorqu'on vit en couple et que son partenaire ne les partage pas. Pourtant, selon une étude réalisée par Twoo, un site de rencontre belge, une personne sur cinq serait prête à ne plus manger de viande pour son compagnon ou sa compagne.

Par contre lorsqu'il s'agit d'adapter le régime des enfants à ce mode de vie, les omnivore sont peu flexibles. Plus de la moitié estiment tout de même que viande et poissons restent indispensables à la croissance.