Après 30 ou 40 ans de vie commune, les couples ne sont pas à l'abri d'une crise. La thérapeute de couples américaine Sara Schwarzbaum a établi, dans un article pour le Huffington Post la liste des problèmes les plus fréquents rencontrés par ses patients et donne quelques conseils pour retrouver l'harmonie dans le couple.

Le problème le plus fréquent chez les couples en crise est la difficulté de communication. "Les couples pensent tout connaître de l'autre après une si longue relation, mais en fait non, parce qu'ils ont changé tous les deux en 30 ans", explique la thérapeute. "Parfois, dès que les enfants ont quitté la maison, ils ne savent plus quoi faire de leur temps libre et ne font plus rien ensemble", constate-t-elle aussi.

Avec les années, certains problèmes apparaissent et d'autres, enfouis durant plusieurs années, peuvent refaire surface. La thérapeute dresse la liste des problèmes les plus fréquemment rencontrés par les couples qui viennent la consulter :

La consommation d'alcool de l'un ou l'autre partenaire

Un désir inégal de relation sexuelles

Des soucis d'ordres financiers

Des problèmes de poids

Des divergences d'opinion sur les enfants devenus adulte

Des différences de projets de vie, notamment à l'âge de la pension


Elle donne quelques conseils pour améliorer la relation :

"La première étape pour soigner les problèmes est d'abord de les reconnaître", insiste la thérapeute, qui propose 3 méthodes pour aider les couples.

1. Créer un environnement propice à la discussion

Parfois, la communication est devenue tellement impossible qu'il faut créer un cadre presque professionnel pour tenter de rétablir le dialogue avec le conjoint. Voici les étapes conseillées par la spécialiste :

- Dites calmement à votre partenaire que vous désirez lui parler et trouvez le moment opportun pour tous les deux.

- Confiez-lui ensuite ce qui vous déplaît, calmement et rationnellement.

- N'oubliez pas de proposer des solutions alternatives. "Je n'aime pas quand tu fais ça. J'aimerais que tu fasses plutôt comme cela". Au partenaire de répéter ensuite cette demande ou de l'écrire pour être sûr qu'elle soit bien comprise et entendue.

"Dans cet environnement serein de communication, les plus gros problèmes peuvent être mis sur la table", assure Sara Schwarzbaum.

2. Apprendre le langage amoureux de l'autre

Identifiez le comportement qui rend votre partenaire amoureux et proche de vous dans une optique de satisfaction mutuelle. Par exemple, l'un aimera peut-être un bisou le matin tandis que l'autre préférera que la vaisselle ne traîne pas dans l'évier. "La plupart des gens donnent ce qu'ils veulent recevoir", analyse Dr. Schwarzbaum qui défend plutôt l'idée : "Au plus je te donne, au plus je reçois". Selon elle, comprendre le langage amoureux de l'autre peut aider les couples à retrouver une certaine harmonie.

3. Privilégier la tendresse au sexe

Si plusieurs études suggèrent qu'un rapport sexuel par semaine contribue au bonheur du couple, la thérapeute constate que chez certains couples où la vie sexuelle est au plus bas, cette pression peut nuire. Elle décrit un scénario typique chez de nombreux duos : Un partenaire A veut plus de relations sexuelles qu'un partenaire B. Le partenaire A a des marques d'affection pour le partenaire B : il le touche, l'embrasse... Le partenaire B prend cela pour des tentatives d'obtenir une activité sexuelle, et se rétracte. Résultat : outre une activité sexuelle au point mort, le couple ne s'octroie même plus de moment de tendresse. Comment sortir de ce cercle vicieux ? "J'essaye de leur apprendre à séparer l'activité sexuelle de la tendresse", explique-t-elle, "je conseille aux couples de réapprivoiser le corps de l'autre, lentement et sans penser à la finalité sexuelle".