La Belgique, comme d'autres pays, a décidé vendredi de prolonger la durée des mesures de confinement. Chez nous, elles seront maintenues au moins jusqu'au 19 avril. Les mots d'ordre sont donc toujours les mêmes : confinement et distanciation sociale. Pour supporter au mieux ces directives désagréables mais nécessaires, voici quelques conseils du département de santé mentale de l'université américaine Johns Hopkins.

"Prendre soin de nous-même est la meilleure façon de prendre soin de nos proches", rappelle George Everly, professeur de santé internationale.

1. Ressentir de la tristesse ou de l'anxiété est normal, mais il ne faut pas se laisser envahir

La plupart des gens n'ont pas l'habitude d'être enfermés chez eux sans voir leurs amis. Face à cette situation extrême, il est donc normal de ressentir de la tristesse, du stress ou de la colère. Toutefois, "il faut apprendre à détecter quand ces émotions se transforment en cycle infernal".

Si nos pensées sont constamment négatives, le risque de développer une anxiété profonde augmente. Il faut donc prendre du recul sur la situation et évaluer nos émotions actuelles. Si elles sont trop négatives, il faut se forcer à voir les points positifs. Plutôt que de se dire "je vais encore rester confiné des semaines", il faut se dire "les experts travaillent sur le problème et sont en train de chercher un traitement".

2. Se distraire

Il faut à tout prix éviter de ne penser qu'au coronavirus. Pour y arriver, il est bon de faire des activités qui changeront complètement les idées : écriture, lecture, dessin, peinture, jeux vidéo, jeux de société en ligne, etc. Faire des activités positives aura un impact positif sur notre mental.

3. S'accorder des pauses loin des réseaux sociaux

Dans la même idée, il vaut mieux prendre du recul par rapport aux réseaux sociaux afin d'éviter d'être inondés de nouvelles infos sur le coronavirus (et de fake news). S'il est évidemment fortement conseillé de continuer à bien s'informer sur la crise actuelle, un trop-plein d'informations peut être très stressant ! Informez-vous en priorité via les médias de qualité et les autorités compétentes.

4. Maintenir les contacts... virtuellement

Se distancier socialement ne veut pas dire ne plus téléphoner à ses proches... au contraire ! Les personnes âgées, par exemple, ont plus que jamais besoin des appels de leurs proches pour supporter au mieux cette situation.

Pour garder le contact avec ses amis, pourquoi ne pas prendre un apéro virtuel? A condition de le faire avec modération !

5. Faire du sport

En Belgique, il est autorisé de pratiquer une activité sportive extérieure, pour le moins que l'on respecte les règles de distanciation sociale. Mais pour ceux qui ne veulent pas sortir, il est tout à fait possible de faire des exercices chez soi. Il est prouvé que le sport aide à diminuer l'anxiété et la dépression. Même si vous n'êtes pas sportif d'habitude, quelques minutes au quotidien vous aideront à vous sentir mieux !

© pexels

6. Se garder une routine

Les experts belges l'ont encore rappelé lors de la conférence de presse de ce samedi : il est conseillé de se maintenir une routine afin de se recréer un quotidien normal.

Cela peut se faire en dînant chaque jour à la même heure, ou en regardant tous les jours la même émission de télévision. Mais, attention, pour ne pas s'ennuyer, il est aussi important de se créer une nouvelle routine, en testant de nouvelles activités par exemple. Ces deniers jours, beaucoup de contenus gratuits ont été mis légalement à disposition des personnes confinées pour les divertir. Citons entre autres les films ou les concerts. Pourquoi ne pas se servir de cela pour se créer un nouveau rendez-vous quotidien?

7. Se faire plaisir

Bonne nouvelle : se laisser aller à quelques petits excès est vivement conseillé. Vous pouvez ainsi manger des friandises sans culpabiliser ou encore jouer à des jeux vidéo plus longtemps que d'habitude. "Même binge-watcher des séries sur Netflix peut être sain à l'heure actuelle" , a souligné Laura Murray, spécialiste en santé mentale, dans les colonnes du Sun. Se priver de choses qui nous font envie n'est pas une bonne idée en ce moment, raison pour laquelle il ne faut surtout pas commencer un régime en plein confinement.

En résumé : se faire plaisir, oui, mais sans aller trop loin ! Se réfugier dans l'alcool pour "oublier" est, comme d'habitude, une pratique à proscrire !

8. Bien dormir

On ne le dira jamais assez : un sommeil de qualité est très important. En effet, cela a un impact positif non seulement sur le système immunitaire mais également sur le mental. Bien dormir aide à réguler les émotions et à combattre le stress. N'hésitez pas à relire notre grand dossier consacré au sommeil.

9. Accepter de ne pas tout contrôler

"Vous ne pouvez pas contrôler tout ce qu'il se passe, mais vous pouvez contrôler la façon dont vous réagissez" , martèle le professeur George Everly. En ces temps compliqués, il est essentiel de se recentrer sur ce qui est vraiment important et mettre de côté le reste. Certains trouveront par exemple leur bonheur en confectionnant des masques pour les autres, d'autres en faisant du rangement pour retrouver une habitation confortable et apaisante.

10. Appelez à l'aide si besoin !

Enfin, si vous avez toujours des difficultés à supporter le confinement, n'hésitez pas à faire appel aux bénévoles de la Croix-Rouge en appelant le numéro suivant : 0800/14689. Ils pourront aider les personnes vulnérables en les écoutant et/ou en les guidant vers des plateformes plus adaptées.