Envie de terres sauvages ? Cela tombe plutôt bien, les parcs nationaux du Canada sont gratuits en 2017. En voici dix parmi tant d'autres merveilles. 

En 2017, le Canada fête le 150e anniversaire de sa Confédération. Et la bonne nouvelle, c'est que pour l'occasion l'accès à tous les parcs nationaux est gratuit durant toute l'année. Une belle économie pour les familles (sachant que le pass d'un an pour 7 personnes est d'environ 90 euros). C'est aussi une aubaine pour les touristes.

Le Canada compte donc 46 parcs nationaux ! En Kayak, à pied, à vélo, à cheval, en bateau, et en voiture, ils offrent mille possibilités de loisirs extérieurs et recèlent de trésors cachés entre montagnes, plaines, forêts boréales, toundras, lacs et glaciers. Ils sont essentiels pour la protection de l'habitat, des espèces sauvages et de l'écosystème. En voici dix pour les amoureux de nature et les voyageurs qui se programmeraient un petit trip là-bas:


Le parc national Banff, Alberta

© REPORTERS

C'est probablement le plus connu. Dans les montagnes rocheuses canadiennes, à 120 km de Calgary, il est aussi le plus ancien des parcs nationaux (créé en 1885) et inscrit au patrimoine de l'UNESCO. Il est fort apprécié pour ses glaciers, ses lacs turquoises, ses champs de glace et ses forêts de résineux.


Le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, Nouvelle Ecosse

© REPORTERS


C'est un des endroits les plus "enchanteurs" du Canada. Ici, les montagnes rencontrent la mer, ce qui donne lieu à de magnifiques falaises couleur rouille et à des canyons de rivières.


Le parc national du Gros-Morne, Terre Neuve

© REPORTERS

Le paysage de ce parc est particulièrement contrasté entre sommets montagneux, fjords, plages, tourbières, forêts et falaises. Issu de la collision continentale, ce site est inscrit au patrimoine de l'UNESCO. Il se prête parfaitement aux balades de tout genre et aux rencontres insolites avec le monde animal comme les caribous et les orignaux ou encore le lièvre arctique.


Parc national de l'Île-du-Prince-Édouard

© REPORTERS

Plus petit, mais aussi plus familial, ce parc permet aux promeneurs de découvrir une nature composée de dunes géantes, de falaises et d'espaces sauvages. Situé sur l’Île-du-Prince-Édouard, il est particulièrement apprécié pour ses plages de sable blanc.


Parc national de Pacific Rim, Colombie britannique

© REPORTERS

Ce parc s'étend sur le littoral accidenté à l'ouest de l'île de Vancouver. Il est divisé en trois zones distinctes: Long Beach avec ses 16 km de roches et de sable battus par les vagues, les îles Broken au nombre d'une centaine accessibles uniquement par bateau et puis la piste de randonnée West Coast qui relie les villages de Bamfield et Port Renfrew. Pluies et climat doux permettent une luxurieuse flore et de belles forêts. On peut y observer l'ours noir, le cerf à queue noire, le puma, la loutre, etc.


Parc national du Mont Revelstoke, Colombie britannique

© mapio.net

Promenades, ski, vélo, c'est le bonheur des amoureux de montagnes en hiver comme en été. C'est d'ailleurs ici qu'on retrouve l'unique et impressionnant tremplin de saut à ski du Canada au milieu des cèdres géants.


Parc national de Forillon, Québec

© REPORTERS

Petit paradis de la photographie, le parc Forillon est très diversifié entre mer, falaises, plages de galets, montagnes et forêts. La flore est très colorée et on peut facilement y observer des phoques, des baleines, des cormorans, des pingouins, mais aussi des ours noirs et des orignaux. Une belle destination de vacances !


Parc national Kluane, Yukon

© REPORTERS

Très haut dans les montagnes du sud-ouest du Yukon, c'est le parc réservé aux amateurs de limites extrêmes. On y retrouve le plus haut sommet du Canada (5959 m), un vaste champ de glace et des grizzlis. Il y a donc moyen de réaliser des randonnées incroyables sur les cols pour observer les magnifiques panoramas. Plus bas, les sportifs adoreront les descentes de rivière en radeau pneumatique.


Parc national Wapusk, Manitoba

© REPORTERS

C'est le paradis de l'ours polaires ! Le parc en compte 935 environ et constitue la plus grande aire de mise bas de l'ourse au monde. Ici, l'habitat est la glace marine. Lorsqu'elle fond sur la baie d'Hudson en juillet, les ours retournent sur terre et jeûnent durant l'été avant de pouvoir reprendre la chasse aux phoques.


Parc national Nahanni, Territoires du Nord-Ouest

© REPORTERS

Inscrit au patrimoine de l'UNESCO, ce parc est parfait pour les aventuriers. C'est d'ailleurs ici qu'on retrouve les célèbres chutes Virginie de 90 mètres. Le principal attrait du parc est la spectaculaire rivière Naha Dehé qui creuse quatre canyons grandioses.