Boire pour être plus intelligent

Oyez Oyez adorateurs d'élixirs alcoolisés. Des scientifiques américains vous offrent sur un plateau de comptoir le dernier alibi à la mode pour justifier vos bitures: "Je bois parce que ça me rend intelligent!"

Nicolas Capart
Boire pour être plus intelligent
©Reporters

Oyez Oyez adorateurs d'élixirs alcoolisés. Des scientifiques américains vous offrent sur un plateau de comptoir le dernier alibi à la mode pour justifier vos bitures: "Je bois parce que ça me rend intelligent!" Justification imparable s'il en, la maxime ne vaut cependant pas une bonne heure de sommeil des dires des psychologues.

Ce n'est pas la première fois que des experts se penchent sur les vertus potentielles des nectars éthylisés. Ni même nouveau d'ailleurs que certains hommes en blanc ne prêtent à l'alcool des effets positifs insoupçonnés.

D'aucuns annonçaient jadis que deux verres quotidiens participaient au bon fonctionnement du cœur et réduisaient considérablement les risques cardiaques chez l'homme. Info depuis quelque peu chahutée. D'autres assuraient à leur tour qu'une consommation modérée réduisait la sévérité de l'individu et ses risques de souffrir de polyarthrite rhumatoïde, une maladie chronique se manifestant par des inflammations des articulations. Plus récemment, des chercheurs ont même osé affirmer que plus on buvait, plus on se trouvait séduisant. Enfin, la dernière étude en date, conduite par une équipe de l'Université de l'Illinois, démontre que quelques boissons alcoolisées peuvent affûter l'esprit et améliorer les capacités intellectuelles.

Quarante jeunes sujets en bonne santé ont donc subi une batterie de tests. Ceux d'entre-eux ayant dégusté deux bières au préalable ont obtenu de meilleurs résultats, et répondu plus rapidement. Conclusion de Jennifer Wiley, co-auteure de l'étude: l'alcool freine la pensée analytique et permet d'imaginer des solutions créatives aux problèmes.

Plus besoin d'excuse bidon donc. On imagine amusé les fins de nuits estudiantines en période de blocus: "Ressers-toi mon vieux, j'ai l'impression que ta concentration décline" ... "Tu as raison, il me le faut cet exam, j'irai rechercher des bières au 'night shop' s'il le faut". Le travail c'est la santé.