Les "Timbersports", vous connaissez?

La semaine passée se tenait le championnat du monde du "bûcheronnage de compétition", une pratique peu connue du grand public. Découverte.

Les "Timbersports", vous connaissez?
©AP
Geoffrey Favier (stagiaire)

C'est dans la ville norvégienne de Lillehammer que s'est tenue, devant une salle comble, la finale des championnats du monde de Timbersports à laquelle participaient une douzaine d'athlètes.

On parle bien ici de professionnels et non d'amateurs. Le bûcheronnage est un sport extrêmement physique qui pousse le maniement de la hache à son paroxysme. Que ce soit pour couper une bûche sur laquelle les athlètes se tiennent debout, une bûche maintenue à hauteur d’homme ou encore une simulation de bûcheronnage en hauteur, les coups sont puissants et précis. L'épreuve la plus impressionnante est certainement celle dite des "Hot Saws" ou "scies chaudes": des machines personnalisées, équipées d'un moteur de 60 CV, pesant 27 kg et pouvant atteindre une vitesse de 240 km/h. Seuls les meilleurs bûcherons parviennent à maîtriser la force concentrée de la tronçonneuse pour effectuer des coupes précises et propres.

C'est le Néo-zélandais Jason Wynyard qui a remporté la compétition et ce pour la cinquième fois. Le Tchèque Martin Komárek et l'Australien Laurence O‘Toole atteignent respectivement la deuxième et la troisième place. La Nouvelle-Zélande n'a donc pas seulement dominé le championnat du monde par équipe la veille, mais également l'épreuve individuelle qui s'est déroulée lors de la deuxième journée de la compétition.

A noter que des démonstrations de Timbersport ont déjà eu lieu lors de la Foire agricole de Libramont.