En Allemagne, l'Eglise est payante

Les catholiques allemands qui refusent de payer l'impôt religieux ne peuvent plus depuis lundi recevoir les sacrements ou être parrain d'un enfant, selon un décret de la conférence épiscopale allemande.

En Allemagne, l'Eglise est payante
afp

Les catholiques allemands qui refusent de payer l'impôt religieux ne peuvent plus depuis lundi recevoir les sacrements ou être parrain d'un enfant, selon un décret de la conférence épiscopale allemande. Selon un système mis en place au XIXe siècle, les citoyens vivant en Allemagne se déclarent membre d'une religion, ou "non religieux". Dans le premier cas, il payent un impôt en conséquence. S'ils changent ensuite d'avis, ils doivent entamer une procédure pour "sortir de l'Église".

Or, de plus en plus d'Allemands "sortent de l'Église", surtout catholique mais aussi protestante, dans le sillage des scandales de pédophilie qui ont éclaté en 2010. "Inquiète" de cette évolution, la conférence épiscopale allemande a publié jeudi un décret pour faire face à cette hémorragie: toute personne sortie de l'Église ne peut pas recevoir les "sacrements de la confession, l'eucharistie, la confirmation et l'onction des malades - sauf en cas de danger de mort -", et ne peut pas être "parrain" d'un enfant.

"Si la personne sortie de l'Église veut se marier religieusement, elle doit demander la permission des autorités religieuses locales. A condition qu'elle promette de conserver la foi et d'éduquer ses enfants religieusement, dans la foi catholique", précisent les évêques dans leur décret. "Si la personne sortie de l'Église n'a manifesté aucun regret avant sa mort, l'enterrement religieux peut être refusé", ajoutent-ils.

"Au lieu de s'attaquer aux raisons des 'sorties de l'Église' en grand nombre, ce décret des évêques est une menace au peuple de l'Église et ne va pas motiver les gens à rester fidèles ou adhérer à la communauté ce ceux qui s'acquittent de leur impôt d'Église", écrit le mouvement catholique progressiste "Wir sind Kirche" (nous sommes l'Église).

Sur le même sujet