Combien de "j'aime" pour la photo de mon opération sur Facebook?

Un chirurgien-assistant de l'Heilig Hartziekenhuis, dans la province d'Anvers, a publié sur son profil Facebook une photo de lui en pleine opération. Le problème, c'est qu'il n'a pas demandé son avis à son patient, inconscient sur le lit d'hôpital...

Combien de "j'aime" pour la photo de mon opération sur Facebook?
©Capture d'écran
Rédaction en ligne

"Grey's Anatomy" en direct sur Facebook. Avec les réseaux sociaux, la sphère privée a de moins en moins d'importance, mais tout de même...

Un chirurgien assistant de l'Heilig Hartziekenhuis de Lier, dans la province d'Anvers, a publié sur son profil Facebook une photo de lui-même en pleine opération, révèle VTM.

Une exposition virtuelle qui n'est ni du goût de l’hôpital, ni de celui de l'Ordre des Médecins, qui s'est dit choqué.

Si le jeune médecin décide d'exposer sa vie privée et sa vie au travail sur les réseaux sociaux, c'est son choix. Mais pas celui du malheureux patient, présent sur la photo, inconscient sur son lit d’hôpital.

Pour l'Ordre des médecins, il s'agit d'une violation de la vie privée du patient. "C'est inacceptable qu'une photo prise dans une salle d'opération puisse être diffusée sur internet, il s'agit d'une violation de la vie privée du patient, même si on ne voit qu'une partie de la jambe".

Sur la photo, on voit en effet notre chirurgien exhibitionniste prendre la pose, grandes tenailles au dessus de la jambe du patient. La légende de la photo? "Un jour ordinaire dans la salle d'opération orthopédique".

Il se voulait drôle, mais malheureusement pour lui, l'hôpital qui l'emploie n'a pas le même sens de l'humour... Le jeune docteur recevra une sanction de la part de l'hôpital, qui qualifie son geste "d'immature et inacceptable".

L’ordre des Médecins, de son côté, envisage d'ouvrir une procédure d'enquête.

Sur le même sujet