Le visage de l'homophobie

Wilfred a posté sur Facebook une photo de son visage tuméfié suite à une agression homophobe. L'image, dont la légende indique "Voici le visage de l’homophobie", a rapidement fait le tour des réseaux sociaux.

Rédaction en ligne
Le visage de l'homophobie
©Reporters

Wilfred de Bruijn est néerlandais et vit à Paris. Dans la nuit de dimanche, lui et son compagnon sont violemment agressés en pleine rue. Un acte que les deux hommes ont décidé de ne pas garder pour eux.

La victime a posté sa photo sur son profil Facebook, accompagnée de cette légende:

"Je suis désolée de vous montrer ceci. C'est le visage de l'Homophobie. La nuit dernière, aux alentours de 19h, Olivier et moi avons été battus alors que nous marchions main dans la main. Je me suis réveillé dans une ambulance couvert de sang, des dents manquantes et des os cassés autour de l’œil." La photo a été partagée de nombreuses fois sur Facebook.

Olivier, son compagnon, a raconté l'agression sur le site français d'information Rue89. A la sortie d’un dîner festif, ils marchent bras dessus, bras dessous dans la rue, quand ils croisent des jeunes qui leur lancent "Ah des homosexuels !".

Il témoigne ensuite d’une "déferlante de haine", expliquant que son compagnon est coincé à terre et que sa tête est prise pour "un ballon de football". Des ambulanciers arrivent, suivis de la police qui indique au couple que, compte tenu de l'heure tardive, ils auraient dû préférer le taxi... Une remarque qui, d'après le site, a "énervé Olivier".

"Un acte politique"

Le couple explique aussi avoir hésité à publier la photo. Ils décident finalement de rendre public ce qui leur était arrivé afin de témoigner du climat de haine dans lequel sont plongés au quotidien les homosexuels. "C'est un acte politique" , confient-ils à Rue 89.

Olivier et Wilfred ont porté plainte pour agression. Une manifestation est prévue le 10 avril à Paris pour dénoncer les récentes agressions à caractère homophobe.