Sarkozy et l'UMP, risées du net

Les comptes de campagne 2012 de Nicolas Sarkozy ont été rejetés par le Conseil Constitutionnel plongeant l'ancien président ainsi que son parti dans la tourmente. Sur Twitter, les internautes ont réagi non sans humour.

L.Be.
Sarkozy et l'UMP, risées du net
©Croisonsles

Les comptes de campagne 2012 de Nicolas Sarkozy ont été rejetés par le Conseil Constitutionnel plongeant l'ancien président ainsi que son parti dans la tourmente. Fou de rage, Nicolas Sarkozy a immédiatement démissionné de l'institution dans laquelle il siégeait.  L'UMP, de son côté, se voit privée de quelque 11 millions d'euros de remboursement pour les dépenses de l'ex-candidat. Le parti voit rouge d'autant que ses comptes criaient déjà famine.


Sur Twitter, les internautes ont fait part de leur indignation parfois non sans humour:

Plus inspirés, d'autres ont réalisé des montages humoristiques mettant en scène Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé, comme sur le tumblr Croisonsles (voir photo ci-dessus)  .