Fini la 'case prison' au Monopoly?

Qui n'a jamais joué au Monopoly? Peu importe sa version, ce jeu, mondialement connu, est un classique. Toutefois, certaines règles pourraient changer. A commencer par ces fameuses cases prison.

Jessica Flament (st.)

« Allez en prison. Ne passez pas par la case départ. Ne touchez pas 4.000 francs. » Peu importe la monnaie utilisée, cette phrase a sans doute énervé plus d'un joueur du célèbre Monopoly. Une fois en prison, il fallait en effet compter sur la chance pour faire un double en moins de trois tours ou payer si l'on ne disposait pas d'une carte « libéré de prison ». Passer par la case prison était une étape certes ennuyante mais qui faisait partie du charme de ce jeu de société. Faisait, car dans la nouvelle version, son éditeur, Hasbro, pourrait modifier ce système.

L'objectif – assez surprenant - est de raccourcir le temps moyen d'une partie de Monopoly afin « de ne pas lasser les enfants ». La nouvelle version de ce jeu est donc conçue pour durer moins de trente minutes et se classe désormais dans la catégories des « jeux rapides » dénaturant au passage le but premier qui était de renforcer les liens entre les joueurs.

Mais que les puristes se rassurent, ces cases prisons ne seront pas définitivement retirées des Monopoly. Bien que l'information provienne d'une employée de la firme, la porte-parole d'Hasbro, interpellée par The Atlantic Wire, a déclaré que ces cases seront conservées mais avec un « système de jeu différent ». Notamment, avec un temps d'attente moins long.

La prison du Monopoly telle que vous l'avez connue est toutefois probablement destinée à disparaître.