Où en est la popularité de votre prénom?

"Pour être à la mode, il suffit d'être patient", dit l'adage. Rien n'est plus vrai en matière de prénoms. La preuve avec cet outil français qui permet de comparer, graphiques à l'appui, la popularité de n'importe quel prénom au cours du temps. Quand Louis éclipse Kevin...

Où en est la popularité de votre prénom?
©REPORTERS
A.W.

"Pour être à la mode, il suffit d'être patient", dit l'adage. Rien n'est plus vrai en matière de prénoms. La preuve avec cet outil français qui permet de comparer, graphiques à l'appui, la popularité de n'importe quel prénom au cours du temps. On voit ainsi que les prénoms jugés "désuets" dans les années 80 reviennent à la mode aujourd'hui, dépassant les patronymes à consonance anglo-saxonne. C'est Rue89 qui a repéré cet outil plutôt amusant mis au point par l'agence Data Addict (lien).


Petit exemple avec Kevin, prénom phare des années 80-90, comparé à Louis, deuxième prénom le plus donné en Belgique en 2012.

Les données employés par Data Addict sont issues des bases de données de l'INSEE, l'Institut national (français) de la statistique et des études économiques. Mais les résultats sont sensiblement les mêmes en Belgique francophone. Il suffit de comparer les prénoms Emma et Lucas qui ont été les plus donnés en 2012 en Belgique selon les toutes récentes statistiques du SPF Economie (lire ici). En France aussi, ils ont connu une évolution phénoménale ces dernières années.

Parents précurseurs ou suiveurs?

Enfin, dernier petit jeu, habilement suggéré par Rue89: vos parents étaient-ils précurseurs en matière de prénoms? Ou plutôt des suiveurs? Petit test avec le prénom Timothée. Né dans les années 80, un petit Timothée avait de très grandes chances d'être le seul de sa classe. Aujourd'hui ils sont presque aussi nombreux que les Nicolas il y a 20 ans...

Pour tester la popularité de votre prénom et ceux de votre entourage avec l'outil de Data Addict, cliquez ici.


Sur le même sujet