Raciste, la photo d'un magazine russe ?

Depuis le 20 janvier, la compagne du milliardaire russe Roman Abramovich, Dasha Zhukova, est au coeur d'une polémique. En cause : un cliché plutôt controversé où elle apparaît assise... sur une femme noire.

Raciste, la photo d'un magazine russe ?
©Buro/Twitter
M.L

Depuis le 20 janvier, la compagne du milliardaire russe Roman Abramovich, Dasha Zhukova, est au cœur d'une polémique.

Dans une interview parue dans magazine russe Buro 24/7, Dasha Zhukova, qui dirige un magazine d'art et de mode, prend la pose sur une chaise, qui n'est en réalité pas une chaise. Il s'agit en fait d'une femme africaine qui porte la jeune femme de 32 ans. Cette "chaise humaine" est l'oeuvre de l'artiste Bjarne Melgaard, qui s'est inspiré du travail de l'artiste britannique Allen Jones réalisé en 1969. 

Bien que l'oeuvre se décline aussi en version "femme blanche", la publication de cette photo a relancé le débat du racisme dans la mode.

Raciste, discriminatoire,... Les twittos n'ont pas manqué de réagir sur le réseau social.

L'interview a été publiée le 20 janvier, le "Martin Luther King's Day" aux Etats-Unis, journée de commémoration à cette figure de la lutte contre la ségrégation raciale. Certains ont ironisé sur cette coïncidence...

Zhukova a tenu à réagir dans l' Evening Standard : "C'est une photo d'une oeuvre d'artiste qui était justement faite en plaidoyer contre le racisme... J'exècre le racisme et tiens à présenter mes excuses à tout personne qui aurait pu se sentir offensée par cette image." Un porte-parole ajoute que le travail de Melgaard vise à "réinterpréter le travail de l'artiste Allen Jones en interrogeant les politiques sur les questions de racisme et de sexisme".

Ça n'est pas la première fois que des photographies de mode sont accusées de racisme. Il y a quelques mois, une campagne intitulée Be My Slave avait été sous le feu des critiques.

Pour l'heure, le site russe où a été publiée la photo l'a depuis recadrée afin de ne pas montrer le siège controversé, rapporte le Huffington Post.

Sur le même sujet