La Chine change : c'est le dictionnaire qui le dit

Le "Dictionnaire standard du chinois moderne", approuvé par les autorités inclut cette année de nouveaux mots qualifiant les comportements des nouveaux riches

La Chine change : c'est le dictionnaire qui le dit
©REPORTERS
Belga

Les rapides évolutions de la Chine trouvent une illustration dans la dernière édition d'un dictionnaire approuvé par les autorités, qui inclut parmi ses entrées des mots concernant les nouveaux riches ou la pollution atmosphérique. Parmi ces références entrant dans le "Dictionnaire standard du chinois moderne" figure le mot "tuhao", un terme qualifiant les comportements ostentatoires des nouveaux riches manquant de culture et de sens du goût. Des souliers sertis de diamants ou un imposant 4X4 repeint en doré sont ainsi volontiers qualifiés de "tuhao".

L'expression, qui désignait à l'origine les tyrans locaux fortunés des campagnes chinoises, a récemment fait florès sur internet, où se façonne le langage moderne des jeunes Chinois. A noter également l'inclusion dans le dictionnaire de l'expression "particules fines", ces microparticules suspendues dans l'air pollué des grandes villes chinoises, un sujet qui s'est imposé comme l'une des principales inquiétudes de la population.

Publié pour la première fois en 2004, le "Dictionnaire standard du chinois moderne" a pour mission d'"énoncer les normes nationales pour la langue et les idéogrammes chinois en guidant les enseignants et les étudiants", rappelle le journal China Daily. 

Autres nouvelles entrées dans cette édition 2014, les mots "commerce en ligne" ou encore "Weixin", le nom chinois de l'application de messagerie instantanée WeChat, très populaire en Chine.

Sur le même sujet