"La librairie n'a pas vocation à être la machine à laver du linge sale de Trierweiler"

Certaines librairies françaises refusent de gagner de l'argent avec le livre de Valérie Trierweiler, l'ex-compagne du Président. Et ils le font savoir en affichant des pancartes devant leur devanture. Florilège.

"La librairie n'a pas vocation à être la machine à laver du linge sale de Trierweiler"
©AFP
Rédaction en ligne

Pour beaucoup de librairies, le livre de Valérie Trierweiler, l'ex-compagne du Président, est une aubaine. Certaines sont littéralement prises d'assaut, d'autres sont même déjà en rupture de stock . Pourtant, un petit nombre de librairies ont choisi de ne pas proposer dans leurs rayons ce livre polémique quitte à se priver des bénéfices qu'il aurait engendré.

Ouest France a ainsi trouvé une librairie lorientaise qui n'avait pas "Merci pour ce moment ", LE livre dont tout le monde parle. Le libraire, afin de prévenir ses clients, n'a pas hésité à publier un petit mot sur Facebook. Mais très rapidement, "certaines personnes se sont déchaînées sur les réseaux sociaux, insinuant que nous snobons un tel best-seller en raison de notre statut d'indépendant ", explique le tenancier. D'autres, en revanche, n'hésitent pas à clamer haut et fort sur Twitter leur soutien aux librairies qui osent ne pas surfer sur la vague "Trierweiler-Hollande". Florilège .

"La librairie n'a pas vocation à être la machine à laver du linge sale de Trierweiler"
©Facebook

 

Sur le même sujet