Et si Shrek était en réalité un catcheur français?

L'inoubliable faciès à la fois monstrueux et attendrissant de l'ogre vert de DreamWorks ne serait pas né que de l'imagination des artistes du studio. Maurice Tillet, un catcheur français au parcours insolite, pourrait bien être la source d'inspiration...

Et si Shrek était en réalité un catcheur français?
©Fan Blog Maurice Tillet
Rédaction en ligne

La théorie circule depuis l'apparition du premier Shrek sur nos écrans, mais le journal Var Matin a creusé un peu ce mythe du web pour tenter d'en déterrer quelque vérité. Shrek, l'ogre vert des studios Dreamworks ayant bercé l'imaginaire des petits et des grands génération 2000, ne serait pas une création originale.

Ou du moins, pas à 100%. De nombreuses personnes ont en effet pointé du doigt la ressemblance plus qu'étrange entre la mascotte de Dreamworks (la licence a tout de même rapporté près de 500 millions de dollars au studio) et Maurice Tillet, un catcheur français exilé aux USA durant la première moitié du vingtième siècle. Jugez plutôt:

Et si Shrek était en réalité un catcheur français?
©nice matin

Qui est Maurice Tillet? Toulonnais né au début XXe siècle, fils de parents français mais né dans l'Oural, en Russie, Maurice est un enfant très intelligent, qui, à l'âge de 14 ans, parle déjà cinq langues (russe, lituanien, bulgare, anglais et français). Mais le Français, dès 17 ans, sera condamné à mener une vie hors-normes: en effet, à cet âge-là, ses mains, son cou, sa tête grandissent de manière anormale et, deux ans plus tard, on lui diagnostique l'acromégalie: une terrible maladie qui provoque une augmentation hormonale des pieds et des mains, et du visage, s'aggravant au fil des ans.

Et si Shrek était en réalité un catcheur français?
©Fan Blog de Maurice Tillet


"Curieux, intelligent, l'esprit vif", comme l'explique sa mère, Maurice est pourtant -comme l'ogre Shrek- rapidement mis au ban de la société, et les quolibets monstrueux fleurissent peu à peu. "Le Singe", à l'époque, tient bon et entreprend des études de droit à Toulouse. Hélas, son état s'aggravant, ses cordes vocales le lâchent, ne répondant plus comme voulu. Il peut faire une croix sur les plaidoyers et les réquisitoires enflammés. Après un passage dans la Marine, l'ogre-malgré-lui rencontre en 1937 un catcheur américain qui le convainc de se lancer dans la profession. Il s'entraîne et combat en France et en Angleterre jusqu'en 1939, date à laquelle, fuyant la Seconde Guerre mondiale, il s'enfuit pour les États-Unis. Là, il y devient un phénomène de catch, reconnu et apprécié, surnommé "The Freak Ogre Of The Ring" (L'Ogre monstrueux du ring) mais aussi "The French Angel".

Et si Shrek était en réalité un catcheur français?
©Fan Blog de Maurice Tillet


Le Pape le reçoit en audience en 1947. Le catcheur décède le 4 septembre 1954 aux USA, des suites de sa maladie.

De nombreux fans ont interrogé DreamWorks au sujet de cette ressemblance pour le moins étrange, les plus studieux relevant même des similitudes entre le style de catch de Shrek et celui de l'ogre français. Les studios ne se sont jamais officiellement prononcé.

Et si Shrek était en réalité un catcheur français?
©Fan Blog de Maurice Tillet


Et si Shrek était en réalité un catcheur français?
©Fan Blog de Maurice Tillet