Le maréchal Pétain, ce fantôme que la France enterra deux fois

En février 1973, un "commando" amateur se rendait sur l’île d’Yeu pour voler la dépouille du maréchal. LaLibre.be vous raconte cet incroyable enlèvement, revient sur l’"encombrant monsieur Pétain" et vous explique les retombées de cet événement. Le tout, dans un format dynamique, aéré et agréable.

Ambroise Carton
Le maréchal Pétain, ce fantôme que la France enterra deux fois
©Wikipedia/Mathardy

‘Il était une fois’ , tel est le nom de la nouvelle série proposée par LaLibre.be, un dimanche sur deux, en alternance avec "Dans le secret des Lieux" . Cette série vise à décrire de manière vivante un fait historique, un personnage ou un lieu qui a eu une influence particulière par la suite, que se soit en tant que courant politique ou artistique, législation, produit connu, révolution technologique, etc.

Pour ce projet, notre équipe met les petits plats dans les grands en proposant un article alliant texte, photo et vidéo. Le tout, dans un format dynamique, aéré et agréable.

Le premier numéro de cette nouvelle série s’intitule "Le maréchal Pétain, ce fantôme que la France enterra deux fois" En février 1973, un "commando" amateur se rendait sur l’île d’Yeu pour voler la dépouille du maréchal Pétain. Objectif : enterrer au sanctuaire de Douaumont, parmi ses soldats, l’un des chefs de la bataille de Verdun de 1916. LaLibre.be vous raconte cet incroyable enlèvement, revient sur l’"encombrant monsieur Pétain" et vous explique les retombées de cet événement. 

Dorian de Meeûs, rédacteur en chef de LaLibre.be

>> Découvrir le récit