Cubity, la résidence universitaire du futur, existe en Allemagne

Sur une surface de 16m par 16m, cette résidence est à énergie positive. Elle est conçue comme "un village dans la maison" mais fait aussi la part belle à l'intimité des étudiants.

Rédaction en ligne
Cubity, la résidence universitaire du futur, existe en Allemagne
©DR

Les universités sont de véritables labos du futur... La preuve avec l'Université technique de Darmstadt en Allemagne qui a conçu la première résidence universitaire à énergie positive au monde. Cette résidence rassemble des logements individuels sur une superficie au sol de seulement 16x16m.



 

Cubity, la résidence universitaire du futur, existe en Allemagne
©DR

La construction de l'habitation à énergie positive se fonde sur le concept de "village dans la maison". En clair, les fonctions collectives prédominent dans la cohabitation des étudiants. Ainsi, autour d'une zone commune centrale, appelée la « place du marché », six cubes de deux étages se regroupent, composés eux-mêmes de deux modules d'habitation autonomes. Les habitants accèdent tout aussi librement à une zone de cuisine, une galerie et la terrasse.


Cubity, la résidence universitaire du futur, existe en Allemagne
©DR

Tous les cubes offrent par contre un "lieu individuel de retraite". Là, c'est le sommeil, le travail et l’hygiène corporelle qui comptent. Les lavabos et les WC compacts (C'est la société Duravit qui a fourni l'ensemble des mobiliers) augmentent le confort sur un espace particulièrement réduit. Imaginez plutôt : sur seulement 7,2 m² au sol, l'aménagement intégré Cubity comprend lit, armoire, chaise, éclairage, alimentation électrique et espace de rangement ! 

Des escaliers particuliers mènent à une galerie desservant les entrées des cubes à l'étage. Chaque cube dispose en outre d'une zone d'accès privée.


Cubity, la résidence universitaire du futur, existe en Allemagne
©DR

Côté technique, l'ensemble du bâtiment est construit en plusieurs couches climatiques et produit chauffage et climatisation intérieurs à l'aide d'une pompe à chaleur air/eau réversible. Un récupérateur de chaleur de l'eau de chauffage permet par ailleurs le préchauffage de l'eau potable. Des modules photovoltaïques placés sur le toit fournissent l'essentiel du courant électrique nécessaire au fonctionnement de la pompe à chaleur. Un système de chauffage/refroidissement au sol assure la régulation thermique de la place du marché en fonction des températures saisonnières, cette place étant conçue comme une zone climatique intermédiaire.

Après sa première présentation au Solar Decathlon Europe 2014 à Versailles, la maison à énergie positive sera testé sur le campus Lichtwiese à Darmstadt, autant sous son angle énergétique que social. Sa mise en service est prévue pour le début du semestre d'hiver 2014/2015.


Cubity, la résidence universitaire du futur, existe en Allemagne
©DR