Depuis un an, cette chienne vient chaque jour à l'hôpital où son maître est décédé

Une famille avait essayé de l'adopter mais Masha s'est rapidement enfuie pour venir attendre son maître. Inconsolable, elle espère le revoir une dernière fois.

Depuis un an, cette chienne vient chaque jour à l'hôpital où son maître est décédé
©Twitter
J.F.

On le savait depuis longtemps : les chiens sont très attachés à leur maître. Alors, quand ce dernier décède, certains restent inconsolables. C'est le cas de cette chienne nommée Masha. Il y a deux ans, son maître a été admis dans un hôpital de Sibérie. Elle a alors pris l'habitude de venir lui rendre visite. Chaque matin, elle débarquait dans sa chambre et, chaque soir, elle repartait vers leur maison et ce, sans l'aide de personne. Elle était d'ailleurs la seule à venir lui rendre visite, peut-on lire sur le Siberian Times et sur Metro.

Malheureusement, son maître est décédé il y a un an. Mais cette chienne continue à parcourir inlassablement les quelques kilomètres qui la séparent de l'hôpital dans l'espoir de le revoir une dernière fois. Le personnel de la clinique s'en est rapidement rendu compte ce qui a valu à la chienne le statut de star. Elle est chouchoutée, nourrie, et a même reçu l'autorisation de rester dans le bâtiment pour se protéger du froid. "Vous voyez dans ses yeux à quel point elle est triste", regrette Vladimir Bespalov, un médecin de l'hôpital.

Tous les visiteurs sont attendris par le récit. A tel point qu'une famille a même tenté de l'adopter. "Mais elle s'est enfuie et est revenue à l'hôpital. Elle a été adoptée le vendredi soir et le samedi à trois heures du matin, elle était de retour", explique l'infirmière Alla Vorontsova. Masha est donc prête à rester fidèle à son maître, même si cela signifie passer le reste de sa vie seule.

Cette belle histoire rappelle celle de Hachiko au Japon. Après le décès de son maître, il était venu l'attendre devant une gare pendant 10 ans. Cela avait d'ailleurs inspiré au réalisateur Lasse Hallström le film "Hatchi" avec Richard Gere.

Un récit émouvant qui nous rappelle encore une fois que le chien est bel et bien le meilleur ami de l'homme.