Les 10 tendances "voyages" pour 2015

Rencontrer des locaux, goûter aux plats typiques, vivre des sensations fortes, relayer son voyage en direct sur les réseaux sociaux… L’agence Cherry Picker, service de conseil en marketing basé à Amsterdam, a établi les dix tendances phare des vacances en 2015. Laissez-vous inspirer.

Les 10 tendances "voyages" pour 2015
©Extrait du film "The Darjeeling Limited"
Rédaction lifestyle

Rencontrer des locaux, goûter aux plats typiques, vivre des sensations fortes, relayer son voyage en direct sur les réseaux sociaux… L’agence Cherry Picker, service de conseil en marketing basé à Amsterdam, a établi les dix tendances phare des vacances en 2015, rapporte le quotidien flamand De Standaard. Laissez-vous inspirer par cet horoscope des voyageurs.

BLIND BREAK

Littéralement "pause à l’aveugle". L’idée est de réserver un voyage sans en connaître la destination. Effet de surprise garanti. Les agences ont bien compris l’intérêt. KLM par exemple proposent des "billets mystère" qui vous conduisent vers un Ailleurs que vous ne connaissez qu'une fois le pied posé sur son tarmac… Certaines compagnies précisent, sans dévoiler la destination, un thème pour orienter leurs clients : destinations spécial filles, destination festive,etc

RENCONTRER LES LOCAUX

Cette tendance n’est pas nouvelle mais se confirme, et s’approfondira en 2015. Finis les immenses complexes hôteliers coupés du monde, les voyageurs - en tout cas certains parmi eux- cherchent de l’authenticité. Que ce soit en privilégiant des transports légers – vélo, marche, etc – des nuits chez l’habitant, un repas dans une gargote locale ou même la participation à une cérémonie religieuse.

VOYAGES GOURMANDS

En 2015, le "tourisme culinaire", déjà bien en vogue depuis quelques années, sera également caractérisé par une recherche d’authenticité et de partages d'expériences. Des « aribnb de la gastronomie » ont d’ailleurs vu le jour. A l’exemple de Bookalokal, lancé depuis 2012 et implanté en Belgique, mais aussi aux Etats-Unis, en Indonésie ou même en Côte d’Ivoire. Il s’agit d’une communauté virtuelle mondiale de passionnés de gastronomie. On peut devenir hôte si l’on a envie de partager son talent, ou invité si l'on veut découvrir ce qui mijote dans les casseroles du pays qu'on visite. 

SPORT EXTRÊME

'Les voyageurs de 2015 veulent des défis et des sensations. Et ils tentent de dépasser leurs limites physiques et mentales en entreprenant une expéditions en montagne, ou encore une baignade entourés de crocodiles (si, si, ça existe en Australie, mais ils sont en cage…)

DESTINATIONS MECONNUES

Aller toujours plus loin, en recherche de terres inconnues et encore préservées du tourisme. L'agence cite comme exemples l’Ouganda, la Slovénie ou encore Bilbao. Mais il y en a des centaines d'autres.

VOYAGE « HEALTHY »

Parce que les vacances sont aussi l’occasion de souffler, de se faire une bonne cure de repos, certains privilégient les formules bien-être et remise en forme. Semaine de yoga à Bali, marathon à New York, cure thermale en Islande, semaine détox à Los Angeles... Se refaire une santé, en fait.

VACANCES 2.0

Nés entre la fin des années 80 et les années nonante, la génération Y qualifiée la génération ultraconnectée. Pour leurs voyages, de la réservation de l’avion à la chambre d’hôtel, les jeunes les organisent en ligne. Avec pour certains l’idée du partage et de la communauté. En témoignent les initiatives comme le coachsurfing (dormir sur le canapé d'un inconnu). Ils livrent ensuite leurs avis, photographient leurs plats, partagent coups de coeur et hotspots. La génération 2.0 partage aussi vacances en direct avec les autres en postant des photos sur Instagram, tweetant pendant une excursion ou laissant un avis sur un forum de voyageurs.

PAPA PART EN VOYAGE

Selon Cherry Picker, de plus en plus d’hommes, et de pères, partent entre eux en vacances, ou avec les enfants. Une semaine au ski avec les potes, quelques jours à la mer en famille sans maman… Il s’agit là d’une constatation logique en vue de l’évolution de la société, explique Cherry Picker. Les femmes travaillent de plus en plus, et autant que les hommes, voire plus. Si auparavant, c’était elles qui passaient le plus de temps avec leurs enfants pendant que « papa était au bureau », cela s’équilibre aujourd’hui.

VOYAGER SEUL(E)

Profiter de sa liberté, faire ses choix sans devoir discuter des heures de l’itinéraire avec les amis, rencontrer d’autres personnes, voyager seul n’est pas déprimant. Au contraire. Et ils sont de plus en plus nombreux à en savourer les bienfaits. Entre 2011 et 2014 il y a eu une augmentation de 64% de réservations pour des vacances en solo. Des plateformes comme TripTogether.com existent pour connecter les voyageurs seuls, qui peuvent par exemple partager une chambre pour réduire les coûts.

Besoin d'idées ? Découvrez les 10 meilleurs pays pour voyager en solo

#BRAGGIE

Le selfie ? C’est has been. Aujourd’hui il existe le braggie. Ce terme désigne les photos prises devant des lieux paradisiaques. Bref, un selfie auquel on ajoute encore une bonne dose de vanité. Pour les hôtels de luxe, c’est tout bon. Car en échange de cette publicité gratuite, certains donnent des récompenses aux "braggeurs" les plus actifs. 

Bref, en 2015, entre la randonnée au beau milieu de la Slovénie, un repas partagé avec une famille de Shanghai ou un "braggie" devant les yachts (ou sur un yacht!) de Saint Trop', on a l'embarras du choix...

Sur le même sujet