Un homme nu s'échappe par une fenêtre de Buckingham Palace (vidéo)

Dans un clip amateur (vraiment?) posté sur YouTube, on aperçoit des cavaliers longeant les grilles du palais royal londonien. Soudain, la caméra s'attarde sur la façade du bâtiment: un homme nu, "vêtu" seulement d'une chaussette, s'échappe d'une fenêtre! Alors, vrai ou faux?

Un homme nu s'échappe par une fenêtre de Buckingham Palace (vidéo)
© Capture d'écran YouTube
AMC

Mais que s'est-il passé à Buckingham Palace? Tout commence avec une vidéo postée sur YouTube (voir ci-dessous). Dans ce clip amateur, on aperçoit des cavaliers longeant les grilles du palais royal londonien. Soudain, la caméra s'attarde sur la façade du bâtiment: un homme nu, "vêtu" seulement d'une chaussette, s'échappe d'une fenêtre. Suspendu à ce qui semble être une corde faite de draps de lits noués ensemble, il finit par chuter de plusieurs mètres! Sous la vidéo, une phrase en suédois clame: "Découvrez ce que nous avons vu à Londres. Vraiment fou!"


Alors, tournage de film ou de publicité? Caméra cachée? Habile trucage? Sur la toile, les versions divergent. Et le service de presse de la famille royale britannique se refuse à tout commentaire. A la rédaction de LaLibre.be, on soupçonne fortement un canular, un "hoax" comme on dit dans le langage si anglophile d'internet, plutôt réussi. En effet, si on compare les images de la vidéo à des vues récentes de cette zone dans Google Street View, tout ne colle pas complètement.

Un trucage plutôt réussi

Passons sur la couleur des murs et sur la distorsion de l'image, qu'on pourrait expliquer par une différence entre la caméra employée par les voitures de Google et celle du cinéaste amateur. Et concentrons-nous sur les détails grâce à un comparatif posté sur le site jonrosling.com. Dans la vidéo amateur, on distingue clairement des colonnes de style corinthien toutes les deux fenêtres. Ces colonnes n'apparaissent pas sur les images de Google Street View (qui datent de 2014).

placeholder
© D.R.


La forme des fenêtres au milieu de la façade ainsi que les moulures qui les entourent ne correspondent pas non plus.

Enfin, à la 33e seconde (attention, c'est subtil!), lors d'un passage d'une image à l'autre, un bout de façade de couleur différente apparaît aussi subitement que mystérieusement à droite de l'image. Serait-ce le point de jonction entre le trucage numérique et la réalité? La preuve avec ce gif concocté par nos soins.

placeholder
© D.R.


Quant au compte YouTube de Anders Dahlberg, il ne contient que cette vidéo. Ce prénom et ce nom, à en juger par le nombre de profils existants sur LinkedIn, est très courant en Suède. La photo de profil utilisée sur YouTube est en réalité un portrait du musicien suédois Håkan Hellström.