Vous sentez-vous concerné par la mauvaise humeur du matin ?

Un adulte sur six se lève de mauvaise humeur le matin. Que faire pour lutter contre ? Et pourquoi se lève-t-on si souvent du pied gauche, même quand tout va bien a priori ?

Rédaction lifestyle
Vous sentez-vous concerné par la mauvaise humeur du matin ?
©DR

Un adulte sur six se lève de mauvaise humeur le matin. Que faire pour lutter contre ? Et pourquoi se lève-t-on si souvent du pied gauche, même quand tout va bien a priori ?


1,5 million de Belges sont de mauvaise humeur le matin. C'est une enquête (1) voulue par la marque Douwe Egberts qui l'affirme. Cela représente 16,4% de la population adulte quand même, soit un adulte sur six !

Cette étude entend porter la nouvelle campagne de la marque de café belge contre la mauvaise humeur au réveil mais elle permet aussi d'apprendre quelque petites choses étonnantes sur la mauvaise humeur...


La mauvaise humeur du matin est-elle un mythe ?

Myriam Kerkhofs, experte du sommeil, confirme que la mauvaise humeur au réveil n’est pas un mythe et que son existence est prouvée scientifiquement :

«La mauvaise humeur matinale se caractérise par un état d’esprit négatif ainsi qu’une activité physique et communicationnelle limitée. Il est souvent question d’un seuil de tolérance bas et la personne concernée souhaite rester dans sa bulle. Heureusement pour elle et pour son entourage, les symptômes disparaissent en moyenne deux heures après le réveil. »


Pourquoi se lève-t-on du pied gauche ?

- A cause de la qualité et de la quantité de sommeil qui ne sont pas suffisantes

- A cause de son chronotype : certains soient plutôt du soir et d’autres, du matin. Sur 10 personnes souffrant de mauvaise humeur au réveil, 7 sont dites « du soir ». Bonne nouvelle pour elles : on devient de plus en plus du matin avec l’âge!

- A cause de l'inertie du sommeil : « Le système 'sommeil-éveil' de notre cerveau fonctionne un peu comme un interrupteur, mais la transition prend un peu de temps. Les parties de notre cerveau ne 'se réveillent' vraisemblablement pas toutes en même temps. Pendant cette période, nous avons un rendement relativement médiocre. L’inertie du sommeil peut durer d’une minute à deux heures », explique Myriam Kerkhofs. Quelque 6 personnes sur 10 (63,7 %) souffrant de mauvaise humeur matinale connaissent ce phénomène.


Quels sont les symptômes de cette attitude grognonne ?

"Je ne parle pas" 21,6%

"Je suis en pilote automatique" 18,2%

"Il ne faut pas me parler pendant une heure" 15,5%

"Je suis peu loquace avec les gens qui m'entourent" 11,2%

La lumière et/ou le bruit me dérange(nt)" 8,5%


Que faire pour lutter contre ?

Globalement, les personnes de mauvaise humeur ont leur propre petit remède : "Je bois du café": 21%, "J'appuie sur le bouton 'snooze'": 16,2%, "Je prends mon petit déjeuner": 14,2%: "J'éclaire la chambre" 10,7%, "J'écoute de la musique": 10,6%

L'experte du sommeil conseille : «Mieux vaut sortir du lit au plus vite et stimuler vos sens. Utilisez votre nez : c’est le chemin le plus court vers le cerveau et les odeurs associées au matin activent le système d’éveil. L’odeur vous stimule plus que vous l’imaginez. Outre les éléments sensoriels et physiques, l’interaction avec vos colocataires et/ou vos collègues constitue également une solution : même si vous pensez ne pas en avoir besoin et si vous avez envie de rester dans votre bulle, vous avez tout intérêt à établir le contact. »

(1) Sondage réalisé en ligne par le bureau d’enquête iVox auprès de 1.000 Belges, représentatifs en termes de langue, genre et âge