Le traceur GPS pour les enfants : inutile ou nécessaire?

Surveiller son enfant à distance rassure certains parents mais pour d'autres, entretient la peur voire la paranoïa. Eclairage et conseils de Dirk Depover, porte-parole de Child Focus.

A.D.

Surveiller son enfant à distance rassure certains parents mais pour d'autres, entretient la peur voire la paranoïa. Eclairage et conseils de Dirk Depover, porte-parole de Child Focus.


À l'heure actuelle, de plus en plus de marques sortent des appareils permettant de localiser son enfant. Les parents inquiets peuvent le suivre à la trace par le biais de leur téléphone portable. Pour certains, ce nouveau système de surveillance donne plus de liberté aux mineurs, les rend plus autonomes. Ils peuvent par exemple rentrer seuls de l'école ou aller chez un petit copain à deux rues, sans être sous la garde d'un adulte.


Ce qu'en pense Child Focus

Pour d'autres, cette nouvelle tendance surfe sur la peur parentale, comme le pense Child Focus, Fondation pour Enfants Disparus et Sexuellement Exploités. "Dans certains cas, pour les enfants handicapés qui ne peuvent pas prendre soin d'eux-mêmes, cette technologie peut aider les parents. Pour les autres enfants, ce système de surveillance contraignant est déconseillé. Tout d'abord, d'un point de vue pédagogique. Grandir, c'est faire des choix en liberté, être responsable. Avec ce système, l'enfant n'est plus libre et ne peut pas décider d'être responsable car il est enfermé dans une cage virtuelle où il se sent espionné. En utilisant ces appareils, l'adulte est en train de nourrir une angoisse et de dire implicitement à son enfant qu'il en est danger tout le temps", déclare Dirk Depover, porte-parole de Child Focus.

Ce dernier rappelle que les enlèvements criminels sont extrêmement rares. "Cette technologie ne peut pas éviter un kidnapping avec violence. Si le criminel découvre que l'enfant possède un traceur, il le détruira tout simplement", continue-t-il. Bien entendu, "il y a évidemment des risques mais il ne faut pas exagérer. Il faut apprendre aux enfants à vivre avec des risques et ne pas constamment lui dire qu'il est en danger. À partir d'un certain âge, les enfants peuvent être responsables. Ils n'ont pas besoin de ce système pour respecter un accord passé avec leurs parents", explique M. Depover.

Au-delà de l'aspect pédagogique, le côté technique est aussi remis en question. "Cette technologie ne fonctionne pas à 100% si l'enfant se rend dans un endroit où le réseau, le signal GPS ne passent pas, comme dans le métro ou dans un centre commercial. En outre, l'enfant va essayer de trouver un moyen pour sortir de sa cage, en donnant par exemple, son émetteur à un ami qui reste sur place et en profiter pour partir."

Child Focus sensibilise et se bat contre la disparition d'enfants mais privilégie les aspects humains aux aspects technologiques. "Le message « ne plus jamais être anxieux*» joue avec l'angoisse et ne va pas la faire disparaître mais l'entretenir. Les parents doivent viser la confiance et la solidarité interpersonnelle. Des centaines d'enfants s'égarent à la mer et ce sont de parfaits inconnus responsables qui les ramènent à leurs parents", indique le porte-parole.


Pour éviter que son enfant s'égare, voici quelques conseils donnés par Child Focus :

  • lui mettre un bracelet avec son numéro de téléphone

  • l'habiller avec des couleurs flashy

  • dire à son enfant de rester où il est s'il se perd et que ses parents viendront le chercher

  • lui donner un lieu de rendez-vous avec un point de repère facilement remarquable, comme une enseigne, un drapeau, etc.

"Ces conseils simples et compréhensibles renforcent la confiance en soi de l'enfant et dans le monde", conclut Dirk Depover.

"Nooit meer ongerust met Spotter" [ "Plus jamais anxieux avec Spotter", NLDR] est le slogan du GPS tracker de Spotter.

Ce qu'en disent les fabricants

"Notre volonté est de proposer le meilleur de la technologie au service des familles, avec un double objectif : plus de liberté, plus de sérénité. Pour les enfants, on constate par exemple qu’au fil du temps ils sont de moins en moins libres de se déplacer seuls, alors que la sécurité n’a jamais été aussi grande. Nous souhaitons permettre aux parents de s’affranchir des angoisses naturelles qu’ils peuvent ressentir, et ainsi permettre aux enfants l’apprentissage de l’autonomie, passage obligé vers le monde adulte", déclare la marque Weenect sur son site Internet.


Pour les parents désireux de surveiller leur enfant, voici un éventail de plusieurs appareils de géolocalisation

Linkoo est une montre connectée, destinée aux enfants entre 6 et 12 ans. Elle est à la fois une montre, un téléphone , un GPS et un soutien SOS en cas d’urgence. Le téléphone peut appeler uniquement 3 numéros enregistrés. Le GPS permet de localiser son enfant partout dans le monde. Le système SOS envoie un SMS avec la position de l'enfant, en cas d'accident, de perte, etc. L'application liée à la montre permet de créer des zones délimitées et de prévenir les parents si leur progéniture la quitte ou y entre.

Disponible en Belgique à partir du 16 août 2015 à 130 euros (hors forfait mobile). Pour plus d'infos : http://www.mylinkoo.be/fr/

Trax est une balise GPS que l'on fixe sur les vêtements de son enfant. Il peut être contrôlé grâce à une application mobile disponible sous iOS et Android. Les parents peuvent aussi définir des zones de sécurité et sont alertés si l'enfant en sort ou y entre. Le dispositif permet également de choisir une limite de vitesse. Si votre enfant est censé être en cours et qu'il se déplace aussi vite qu'en voiture, les parents sont alertés si le système dépasse la vitesse délimitée.

Disponible dans notre pays, le dispositif coûte 199 euros. Un abonnement de 2 ans est compris dans le prix. Ensuite, l'acquéreur devra souscrire à un abonnement payant de 5 euros par mois. Pour en savoir plus : http://www.traxfamily.com/.

La marque Weenect commercialise un traceur GPS (6 cm et 55 grammes) à fixer aux habits de son enfant qui est directement relié -via une application- au téléphone portable parental. Il permet de le localiser en temps réel, de créer des zones de sécurité. L'enfant peut appeler en cas de besoin à l'aide du bouton SOS et envoyer des messages. Les parents peuvent aussi consulter l'historique de ses déplacements jusqu à 7 jours.

Disponible en Belgique pour 99 euros avec un mois d'abonnement offert. La recharge de 6 mois est à 30 euros et celle de 12 mois à 50 euros. En savoir plus :http://www.weenect.com/fr/

Spotter est un nouveau traceur GPS sorti fin juin. Il peut être utilisé dans toute l'Europe. Léger ( 35 grammes) et compact (61 x 44 x 16 mm), il permet de trouver l'emplacement exact de son enfant via une application gratuite pour les smartphones ou les tablettes. Dès que l'enfant active l'alarme, cette dernière envoie directement un message au parent avec son emplacement exact. Il peut également appeler son enfant si celui-ci a appuyé sur le bouton SOS. Des zones de sécurité peuvent aussi être créées.

Vendu exclusivement dans les magasins de l'enseigne Kruidvat et sur www.kruidvat.nl, le système revient à 69,95 euros, avec un mois gratuit. L'abonnement mensuel est à 4,99 euros et l'abonnement annuel à 47,88 euros. Pour plus d'informations : http://www.spottergps.com/