Il reçoit une amende pour avoir offert des câlins gratuits

Les "free hugs" de Tommy Boucher n'ont pas plus à tout le monde.

Il reçoit une amende pour avoir offert des câlins gratuits
©DR
rédaction en ligne

Les "free hugs" de Tommy Boucher n'ont pas plu à tout le monde.


Les agents de la société de transport de Montréal ne sont pas du genre "câlin". Tommy Boucher en a fait l'amère expérience. Alors que ce Canadien proposait des câlins gratuits dans le métro, il a reçu une amende pour avoir proposé un service sans autorisation. "Ils m'ont demandé si j'avais un permis", explique le câlineur. 

Face à son étonnement, les agents lui ont expliqué pourquoi ils lui infligeaient une amende de 101 dollars canadiens (70 euros). "Ils m'ont dit qu'il fallait un permis pour vendre ou proposer des services ou marchandises dans l'enceinte du métro."

Il reçoit une amende pour avoir offert des câlins gratuits
©DR