Plus de diversité pour Ken, le petit ami de Barbie

Petit ventre, "man bun", nouvelle garde-robe et différents tons de peau pour le petit ami de Barbie !

Rédaction Lifestyle
Plus de diversité pour Ken, le petit ami de Barbie
©MATTEL

Petit ventre, "man bun", nouvelle garde-robe et différents tons de peau pour le petit ami de Barbie !


En 2016, le fabricant de jouets Mattel présentait ses nouvelles Barbie avec trois modèles : petite, curvy et grande. Aujourd'hui, c'est au tour de son petit ami, Ken, de se faire relooker.

15 nouvelles poupées Ken seront désormais disponibles avec sept tons de peau. Le fabricant de jouets Mattel a déclaré "vouloir que son jouet reflète un monde en mutation". Les poupées masculines seront par exemple disponibles en version asiatique ou latino. Trois types de carrures, y compris un corps large, plus musclé, viennent également enrichir la gamme. Et en plus de son traditionnel brushing blond, les poupées masculines se verront coiffer de "man bun" ou de cheveux tressés.


Plus de diversité pour Ken, le petit ami de Barbie
©MATTEL


Le fabricant de jouets a modernisé l'apparence de Ken pour répondre à des goûts plus modernes. Il a déclaré que la variété des poupées Ken permettrait aux filles de "personnaliser davantage le rôle qu'elles veulent jouer dans le monde de Barbie". "Nous redéfinissons ce à quoi ressemble une poupée Barbie ou Ken pour cette génération", a déclaré Lisa McKnight, vice-présidente principale et directrice générale de Barbie, dans un communiqué.

Le petit ami de longue date de Barbie a été inventé en 1961, blond aux yeux bleus et modèle inaccessible de virilité masculine. Avec les années, la poupée en plastique a évolué, ce n'est d'ailleurs pas la première transformation de Ken. En 1981, c’est l’African American Ken qui sort en magasin puis le Earring Magic Ken en 1993, avec l'oreille gauche percée et un gilet lilas. Une petite révolution à l'époque.

Le lancement de la nouvelle gamme des poupées Ken est l'une des réponses au déclin des ventes de poupées Barbie dans le monde, alors que les enfants se tournent de plus en plus vers d'autres poupées et jouets électroniques. Mattel a annoncé en avril que les ventes de Barbie avaient diminué de 13% au premier trimestre de 2017. 


Plus de diversité pour Ken, le petit ami de Barbie
©MATTEL