Un Airbus A380 doit s'y reprendre à deux fois pour atterrir à Nice

L'avion s'est posé en "crabe" en raison des vents violents qui touchent le sud-est de la France.

Rédaction en ligne

L'avion s'est posé en "crabe" en raison des vents violents qui touchent le sud-est de la France.

Un Airbus 380 de la compagnie Emirates Airline a tenté de se poser à l'aéroport de Nice mais les vents violents qui balaient le sud-est de la France l'en ont empêché dans un premier temps.

Sur les images, on peut voir l'avion se rapprocher du sol avant de reprendre de l'altitude.

Pour sa deuxième tentative, l'Airbus a utilisé la technique du "crabe", une approche de la piste en biais. Il se remet alors bien droit quand les roues arrières touchent le sol.

Selon 20 minutes, l'aéroport de Nice a dû fermer une piste et une dizaine d'avions ont raté leur première approche. Trois avions ont ainsi été déroutés vers Marseille et Montpellier.