Les carnets de visite d'Anaïs, l’architecture expliquée aux jeunes

Anaïs Gerard crée des carnets de visite pour sensibiliser les jeunes aux particularités des bâtiments bruxellois.

Le premier carnet de visite est consacré au Centre belge de la bande dessinée.
Le premier carnet de visite est consacré au Centre belge de la bande dessinée.
Entre l’architecture et l’enseignement, le cœur d’Anaïs Gerard a toujours balancé. Si cette Bruxelloise de 35 ans a finalement choisi de consacrer sa vie professionnelle à la première discipline, elle a toujours gardé, dans un coin de sa tête, la possibilité d’allier ses deux passions. C’est lors du premier confinement que la jeune femme s’est lancé dans un projet de carnets de visites rangé dans les tiroirs depuis l’université. "Pour mon mémoire de fin d’année, une de mes professeures m’avait suggéré de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité