Un briquet sous le soleil

Voici un briquet un peu particulier… il ne fonctionnera pas sous la pluie ni durant la nuit.

placeholder

Il a besoin de soleil pour produire une braise. Il est basé sur le principe de concentration des rayons solaires au moyen de réflecteurs en un point focal, qui date de nos lointains ancêtres. Aujourd’hui, des fours solaires ou des centrales solaires fonctionnent selon cette méthode.

Le briquet pèse à peine 12 g. Il est constitué d’une pince sur laquelle sont posés les miroirs sur la partie intérieure. Il suffit de coincer entre les pinces du papier brun, un bout de bois, un bout de corde ou de l’encens. La matière doit être sombre, car le blanc réfléchit la lumière. Il faut manipuler le briquet pour diriger le point lumineux de convergence des rayons sur le combustible. Sous des rayons intenses, la fumée apparaît instantanément. Aucune flamme ne sera produite. Ensuite, vous devrez souffler sur la braise pour attiser la propagation de la chaleur. Le combustible devra être installé dans un nid de paille sèche et il vous faudra souffler dessus pour l’enflammer.

Cela demande donc un peu d’effort pour allumer son feu. Si vous êtes sous la pluie ou dans le noir, inutile de vouloir l’utiliser. Mais, rassurez-vous, pour ces cas-là, tout est prévu. Le Suncase comporte un logement pour y insérer un briquet à gaz de type Bic.

Le briquet solaire Suncase Gear coûte 12,95 €. Il a été conçu par l’entreprise française Solarbrother qui existe depuis 20 ans. Elle développe des solutions solaires comme des cuiseurs, des fours, des barbecues solaires ainsi qu’un séchoir à fruits et légumes solaire.

De même, la société commercialise un miroir solaire de survie qui peut servir de pyrograveur et également d’allume-feu. Elle met aussi à disposition des plans pour construire ce type d’appareils solaires.