Vacances en voiture avec bébé: Daniela Prepeliuc donne ses bons plans

Daniela Prepeliuc délivre ses bons plans pour aider les parents à préparer leur départ.

Vacances en voiture avec bébé: Daniela Prepeliuc donne ses bons plans

Maman d’un petit Victor depuis un an et cinq mois, Daniela Prepeliuc fait partie de ces mères influenceuses qui adorent partager leurs bons plans sur les réseaux sociaux. Cette semaine, c’est dans le DH Mag que la présentatrice météo de la RTBF nous livre quelques conseils. Ceux-ci concernent les premières vacances en voiture avec un enfant en bas âge. Une expérience qu’elle a, elle-même, vécue il y a peu.

La sécurité avant tout !

Ce n’est pas à la présentatrice de Contact, émission sur la sécurité routière, qui nous dira le contraire : lorsqu’on prévoit de partir en vacances en voiture, il faut s’assurer que son véhicule n’ait aucun problème. "Un check complet doit idéalement être fait chez un garagiste deux à trois semaines avant de partir en vacances", explique Daniela Prepeliuc. "Il va vérifier les points essentiels comme les pneus, les freins, le moteur."

Il faut ensuite s’assurer que l’enfant soit bien installé et attaché dans son siège auto. Et surtout, que les portes arrière soient bien verrouillées, avec la protection "enfant" si possible.

Les documents nécessaires

Un voyage à l’étranger se prépare bien à l’avance. "Quand on part en voiture, on a tendance à oublier certains détails plus administratifs comme la carte d’identité de notre bébé (à demander à votre commune quelques semaines avant le départ, NdlR.), par exemple ! Comme les adultes, il a également besoin de ce document pour pouvoir voyager. Et, pour les voyages plus lointains, il ne faut pas oublier de lui faire un passeport", explique Daniela Prepeliuc.

Emporter le carnet de santé de l’enfant est également un réflexe à avoir. En cas de pépin loin de la maison, le médecin pourra s’y référer.

Préparer un sac surprise et des activités

Pendant le voyage, Daniela Prepeliuc préfère s’installer à côté de son bébé, à l’arrière du véhicule pour avoir une interaction avec lui. Mais ça, "c’est un choix , pas une recommandation", précise-t-elle. Afin de ne pas faire trop d’exercices, en se pliant en quatre pour aller rechercher des objets égarés, la présentatrice météo conseille d’attacher le doudou et la tétine de l’enfant à son siège auto.

Pour occuper son petit bout, elle a un bon plan infaillible : lui préparer un sac avec des jouets qu’il aime bien et un autre avec de nouveaux jouets. "Ce sont des jouets qu’il n’a jamais vus auparavant donc il va y avoir un effet de surprise et de curiosité. Il va donc s’y intéresser davantage et ça va l’occuper pendant un bon moment", explique Daniela Prepeliuc qui recommande également de faire jouer son enfant avec un tableau magique. "Ça ne prend pas beaucoup de place. Il peut écrire et effacer sans se salir et ça peut l’occuper pendant une bonne heure." Ajoutez à ça quelques comptines chantées en chœur et la lecture de livres ludiques et le tour est joué !

Afin que l’enfant ne trouve pas le temps trop long en voiture, l’animatrice conseille de s’arrêter toutes les deux heures et, idéalement, près d’un espace réservé aux enfants. "Il peut se défouler après être resté des heures dans son siège auto. Et puis, on reprend la route", dit-elle.

Tout à portée de main

S’arrêter en plein trajet pour aller chercher quelque chose dans un coffre plein à craquer, quelle galère ! "J’ai toujours un sac avec le nécessaire d’urgence à portée de main. On y retrouve le thermomètre, des langes, des vêtements de rechange", explique Daniela Prepeliuc qui prévoit également une collation, des fruits facile à donner et le nécessaire pour préparer un biberon.

Attention à la chaleur et au mal des transports !

En période de fortes chaleurs, il est important de bien hydrater son enfant, même s’il ne réclame pas, en lui donnant régulièrement de l’eau. "Avant d’entamer un long trajet en voiture, qui plus est quand il fait chaud, il faut éviter de donner un repas trop lourd à son enfant. Il faut également privilégier des vêtements légers", continue l’animatrice qui conseille également de s’équiper d’un brumisateur.

En cas de nausées, il est opportun d’avoir du sirop ou des gommes homéopathiques contre le mal des transports (Pediakid, par exemple) sous la main afin que l’enfant ne vomisse pas pendant le voyage.

Sur le même sujet