Nous avons testé Alexa, l'assistant vocal d'Amazon

placeholder
© Amazon

Alexa est le nom donné à l’assistant vocal développé par Amazon. Alors qu’il était commercialisé depuis 2018 en France, il débarque dans notre pays. Il ne reconnaît pas la langue néerlandaise, mais bien sûr l’anglais en plus du français. C’est via l’application pour smartphone ou une enceinte connectée que vous pouvez l’utiliser. J’ai eu l’occasion de tester ce service via l’enceinte Echo de 4e génération.

L’objet est une boule de 15 cm de diamètre de couleur noire. À sa base un anneau lumineux prend différentes couleurs en fonction des actions que vous demandez. En haut, 4 boutons : 2 pour gérer le volume, un pour couper le micro et le dernier peut être associé à des actions. À l’intérieur trois haut-parleurs diffusent la voix d’Alexa et la musique. Ce produit ne comporte pas d’écran pour visualiser les informations. Elles sont toutes données oralement. L’Echo comporte une sortie minijack à utiliser comme sortie ou entrée audio et un pas de vis pour le fixer sur un support. L’appareil comporte un capteur de température. Pour la connaître, il faudra interroger l’assistant.

Le paramétrage est réalisé depuis l’application pour smartphone. Évidemment, vous devez créer ou posséder un compte Amazon pour l’utiliser. La fonction la plus commune est de poser des questions à l’assistant vocal. Prononcez « Alexa » et l’anneau lumineux situé en dessous du produit s’allumera pour indiquer qu’il vous écoute et posez ensuite votre question : que ce soit pour connaître la météo, la définition d’un mot, la conjugaison d’un verbe, créer une liste, lancer un minuteur ou savoir quand aura lieu le prochain match d’une équipe de foot de première division. Ses connaissances ne sont pas illimitées. Si vous avez des demandes précises, l’assistant risque de vous indiquer qu’il ne peut pas vous répondre. Cela dépend aussi des partenariats conclus avec Amazon. Pour les informations, vous pourrez écouter les nouvelles de la Première de la RTBF et de RTL Info.

Alexa permet aussi de gérer les objets connectés de votre maison pour autant qu’ils soient compatibles avec le produit. L’Echo intègre une passerelle de communication Zigbee utilisée par de nombreux fabricants de produits domestiques (lampes, prises...)

Tenir une conversation à deux est aussi possible entre les différents appareils de la marque ou depuis l’application pour smartphone, mais les appels téléphoniques ne sont pas pris en charge. Si vous disposez de plusieurs produits dans votre domicile, vous pouvez vous en servir pour diffuser un message.

L’enceinte diffuse la musique des applications Amazon Music Unlimited après souscription, Spotify et TuneIn, pour écouter des radios locales. Le mode multiroom est présent pour diffuser ce que vous écoutez dans toute votre maison pour autant que vous disposiez d’autres appareils. La qualité sonore a été améliorée. Un égaliseur permet de gérer les basses et les aigus en le demandant à Alexa. Elle prend aussi en charge le traitement Dolby audio. L’enceinte ajuste automatiquement le son à l’acoustique de la pièce.

On peut évidemment se limiter à poser des questions à l’assistant, mais on peut aussi choisir d’aller plus loin en créant des routines. C’est-à-dire que vous pouvez définir différentes actions, par exemple, éteindre les lumières, brancher l’alarme et fermer les portes à clé quand vous allez dormir.

Il est aussi possible de connecter des skills ». Ce sont en fait des connecteurs entre des applications tierces et le système d’Alexa. Par exemple, cela sert à faire démarrer la tondeuse robot ou lancer une séance de méditation directement en le demandant à l’assistant sans devoir ouvrir son smartphone.

À noter que le produit ne reconnaît pas que la parole, il reconnaît aussi les aboiements. Pratique si vous êtes en dehors de chez vous et que vous désirez savoir comment va votre chien.

Se pose évidemment la question de la confidentialité de vos données. Toutes ces informations se retrouvent dans l’application pour smartphone sous l’onglet « plus/activité/historique vocal ». Vous pouvez les supprimer et gérer les données partagées via le menu. Voici un lien pour savoir comment Amazon gère les informations personnelles.

L’Écho d’Amazon est vendu au prix de 99,99€.

Sur le même sujet