Comparons trois smartphones à moins de 400 €

placeholder
© Samsung, Xiaomi, Nokia

Une fois n’est pas coutume, cet article ne va pas parler de smartphones à plus de 1000 €, mais de téléphones de milieu de gamme comme le Samsung A52 , Nokia X10 et le Redmi Note 10 de Xiaomi. Leurs prix sont respectivement de 384, 299 et 249 €. C’est dans cette gamme de prix que les ventes de téléphones sont les plus nombreuses.

Tous ces appareils sont compatibles avec le futur réseau cellulaire 5G qui sera installé en Belgique. Ils sont aussi disponibles en version 4G et leurs prix sont dès lors moins chers.

L’appareil Samsung a le prix le plus élevé. Cela s’explique par un type d’écran supérieur. Le A52 comporte un écran de type Super Amoled tandis que les 2 autres ont un écran de type LCD.

L’écran du Samsung est protégé des rayures et des chutes par un verre de classe 5 de la marque Gorilla Glass, le verre du Redmi est de classe 3 tandis que le Nokia n’a pas ce type de protection. D’ailleurs, il n’y a que l’écran du Samsung qui n’est pas protégé par un film plastique supplémentaire. Par contre, leur définition d’affichage est identique, à savoir 1080 X 2400 pixels.

La superficie d’affichage varie de 101 cm² pour le A52 à 107,4 cm² pour le X10.

Le taux de rafraîchissement de l’écran est par contre plus important pour le A52, avec 120 Hz, contre 90 Hz pour le Note 10.

Les processeurs sont des Qualcomm pour le A52 et le X10, mais d’un modèle moins puissant pour le Redmi (SM4350) Note 10 qui tourne sur un processeur MediaTek.
La recharge rapide est présente dans les trois appareils, avec un avantage pour le Samsung qui supporte un chargeur de 25 W contre 18 W pour les 2 autres appareils. Leurs batteries ont une capacité de plus de 4500 mA h. Elles ne sont plus amovibles comme sur les appareils construits il y a quelques années.

La mémoire de stockage est variable selon les modèles. Pour la A52, elle va de 128 à 256 Go. Pour les 2 autres, elle commence à 64 Go pour terminer à 256 Go. Il en va de même pour la mémoire RAM qui est de 6 et 8 Go pour le Samsung, de 4,6 et 8 pour le Redmi et le Nokia.

Les trois smartphones tournent tous sur le dernier système d’exploitation Android 11 avec des interfaces personnalisées pour le A52 et le Note 10.

Du côté de la vidéo, seuls le Nokia et le Samsung tournent en format 4K et 30 images par seconde.

La plus grande différence entre les 3 appareils se marque au niveau des capteurs. C’est le Samsung A52 qui offre le plus de pixels avec un capteur frontal de 32 mégapixels et dorsal de 64 mégapixels. Il comporte aussi un ultra grand angle de 12 mégapixels ainsi qu’un objectif macro de 5 mégapixels et un capteur de profondeur de champ. Le Nokia X10 comporte aussi 4 objectifs, mais moins fournis en pixels. Les capteurs sont respectivement de 48, 5 et 2 mégapixels plus le capteur de profondeur. Le Redmi Note 10 n’en comporte que 2 de 48 et 2 mégapixels, mais uniquement un objectif grand angle et macro, ainsi qu’un capteur de profondeur..

Si l’on regarde des fichiers pris en mode automatique, le A52 présente les clichés aux couleurs les plus saturées, suivi du Note 10. Le X10 produit les images les plus neutres et les moins accentuées.

Au final, on se rend compte que même si ces trois téléphones ont des composants et des prix différents, le résultat est fort proche. Si vous utilisez un smartphone comme la majorité des Belges pour surfer sur Internet, consulter les médias et les réseaux sociaux, écouter de la musique, jouer et lire vos courriels, tous les trois vous contenteront. Le choix se résumera au prix et à la renommée de la marque.

Sur le même sujet