Mais qui sonne à la porte ?

Les sonnettes se connectent à Internet et intègrent une caméra. Exemple avec la Nest Doorbell de Google.

Mais qui sonne à la porte ?
©Nest Google

Vous n’attendiez aucune visite. La sonnette de votre maison vient de retentir. Qui est-ce ? Plutôt que d’aller ouvrir ou d’utiliser le judas de la porte, des sonnettes connectées permettent de visualiser, sur son smartphone, qui est derrière la porte.

La visiophonie (interphone avec la vidéo) existe depuis longtemps, mais nécessite des compétences techniques pour son installation et une alimentation électrique pour son fonctionnement. Aujourd’hui ces deux écueils sont levés.

Apparaissent sur le marché des sonnettes connectées fonctionnant sur batterie et qui s'installent rapidement. Nous avons testé l'appareil commercialisé par Google : la Nest Doorbell. Outre les services Internet bien connus, la firme américaine développe des produits pour la maison connectée comme des caméras ou des routeurs Wifi, des thermostats, des assistants vocaux. Ces produits sont rassemblés sous la gamme Nest.

La sonnette intègre une caméra qui envoie les images sur votre smartphone ou votre Hub, un écran pour gérer notamment les objets connectés de votre maison sur lequel j'ai déjà écrit. Si vous utilisez l'assistant vocal de la marque, il vous notifiera qu'une personne se trouve derrière la porte. Un micro et un haut-parleur intégrés permettent d'interagir avec votre visiteur. Des messages préenregistrés peuvent aussi être diffusés. Vous avez aussi le loisir de créer votre propre message.

La sonnette est raccordée à votre réseau Wifi. Cela implique que vous avez accès aux images depuis n’importe où. Pratique pour savoir ce qui est déroulé en votre absence. Attention, si votre porte donne sur la voie publique, vous devez prévenir les personnes qu’elles sont filmées et déclarer votre caméra aux autorités. Vous avez accès aux images même si personne n’a poussé sur le bouton. La caméra détecte les personnes qui passent devant et enregistre ces événements dans un historique.

Par défaut l’appareil enregistre ceux-ci pendant les 3 dernières heures sans frais. Des abonnements payants permettent d’allonger cette durée et d’avoir accès à la reconnaissance des personnes. Les images ne sont pas conservées dans l’appareil, sauf en cas de coupure du réseau, mais envoyées sur les serveurs de Google. Elles sont téléchargeables depuis l’application ou via une interface web.

La caméra est susceptible de discerner une personne, un colis, un chien, un chat, des véhicules en mouvement qui pourront être enregistrés dans votre historique.Mais cela ne marche pas à tous les coups. Elle a confondu un colis avec une personne de passage. Les algorithmes ont encore beaucoup à apprendre.

Si votre porte est à front de rue, la caméra vous avertira de tout ce qui se passe devant chez vous. Il faudra désactiver les "événements" dans les réglages pour ne pas être noyé par les notifications. De plus le bouton de la sonnette s'allume à chaque fois que quelqu'un passe devant, ce qui risque d'attirer leur attention.

L’installation et les réglages se font via l’application Home. Elle pilote les objets connectés que vous pourriez posséder. L’interface reprend le design de la marque et est assez minimaliste. N’hésitez pas à cliquer sur les lignes affichées pour découvrir les différents paramètres.

Sur batterie

La pose est très facile. L’appareil est livré avec un support supplémentaire pour que le champ de vision soit déplacé de 20° vers la droite ou la gauche selon la configuration de votre porte d’entrée. Le produit doit être proche d’un routeur pour assurer une bonne qualité des images et diminuer le temps de latence pour recevoir une notification.

La sonnette est alimentée par batterie ou se raccorde aux fils électriques de votre sonnette précédente et à votre carillon si la tension est comprise entre 8-24 V C. La batterie se recharge au moyen du câble USB-C fourni. Le niveau de celle-ci est renseigné au centre de la page principale de l’application.

Outre cette sonnette, Nest Google a mis en vente une caméra de surveillance qui reprend les fonctionnalités identiques de détection et partage la même application : la Nest Cam. Son design est très épuré. Particularité : elle se fixe à l'extérieur sur un socle magnétique. Par contre, elle ne possède pas de sirène. Une version avec projecteur est aussi commercialisée.

Mais qui sonne à la porte ?
©Nest Google

Elle comporte une batterie. Elle peut donc être posée partout sans devoir être reliée à une alimentation électrique. Mais n’oubliez pas de la recharger avant une très longue absence. Après une semaine d'utilisation, son énergie n'avait baissé que de 10%. La consommation dépend évidemment du nombre d’événements qu’elle notifiera et des réglages que vous choisirez. Des câbles de longueur différentes sont disponibles en option pour l'alimenter si vous l'installez dehors. La caméra Nest Cam ne peut pas être associé à un système de télésurveillance d’une société de gardiennage.

Le prix de vente de la sonnette et de la caméra est de 199,99 € chacune.