Soyez visible dans la circulation

Être vu par les autres usagers de la route est primordial lorsqu’on se déplace à vélo, en trottinette, scooter, mono roue, en moto et même à pied.

Soyez visible dans la circulation
©Road-Light

Il existe de nombreux accessoires pour être distingué dans la circulation de jour comme de nuit comme les bandes réfléchissantes, catadioptres ou vêtements et casques de couleurs voyantes. Contrairement aux motos et scooters, il manque aux bicyclettes notamment des clignoteurs pour indiquer son intention de changer de direction ou de freiner.

Étant porté sur le dos, le Clic-Light est à la hauteur des yeux des automobilistes. Les feux arrière ne sont donc pas cachés par la circulation, comme pour les vélos et les trottinettes où les phares arrière sont relativement bas. De plus, le Clic-Light vous évite de tendre le bras et de lâcher le guidon pour signaler vos changements de direction.

Le produit a été créé par la société française Road-Light. Il se compose d’un harnais confortable qui porte le boîtier lumineux et d’une télécommande détachable à installer sur le guidon. Le module de signalement s’accroche sur le harnais grâce à une bande auto-agrippante à scratch de 200 cm² qui assure son maintien.

Feux, phare anti-brouillard et clignoteurs

Ce boîtier comporte des indicateurs de direction, un feu de position, un phare antibrouillard et un feu de freinage. Les feux se voient jusqu’à 400 m. Pour les motos et scooters, le boîtier de commande se connecte au système de signalisation arrière de l’engin.

La commande s’installe sur le guidon au moyen des accessoires fournis, à gauche ou à droite selon votre préférence. Idéalement, il devrait pouvoir être monté sur la poignée pour "tomber" directement sous les doigts. Mais entre la commande du changement de vitesse et la poignée des freins, il n’y a pas toujours assez de place. De même, pour les trottinettes où le guidon est encore moins large. Il vous faudra donc tester la position qui vous convient le mieux pour installer le boîtier de 7 cm de long.

Le boîtier de commande s'installe sur le guidon.
Le boîtier de commande s'installe sur le guidon. ©Road-Light

Le boîtier comporte deux boutons pour indiquer les directions gauche ou droite. Les autres types de signalisation sont choisis en poussant plus longtemps sur l’une ou l’autre commande. Les clignoteurs ne sont pas temporisés, ils ne s’arrêtent pas après quelques secondes. Vous devrez réappuyer sur le bouton pour les éteindre. D’ailleurs, le boîtier comprend trois petites lumières pour vous rappeler les feux qui sont allumés dans le dos.

Le boîtier principal et la télécommande se chargent au moyen d’un câble UBS-C fourni avec le produit. La batterie de 2500 mA h offre 30 heures de fonctionnement. Les deux appareils doivent ensuite être associés comme pour les accessoires Bluetooth entre un téléphone et des écouteurs par exemple. Les deux modules sont étanches à la poussière et aux jets puissants (indice de protection 65). Ils devraient résister aux pluies de nos contrées.

Si vous portez un sac à dos, le Clic-Light peut y être attaché au moyen d’un accessoire supplémentaire en option.

Le prix du Clic-Light est de 129 €.